LE DIRECT
Covid-19 : départements sous surveillance

Covid-19: la mairie de Paris propose un confinement de trois semaines

16 min

Vingt départements sont sous haute surveillance pour une semaine, avant de possibles mesures restrictives. La mairie de Paris propose un reconfinement total de trois semaines dans la perspective "de tout rouvrir" ensuite. Cela fait réagir dans toute l’Île-de-France.

Covid-19 : départements sous surveillance
Covid-19 : départements sous surveillance Crédits : CLÉA PÉCULIER - AFP

Jean Castex place vingt départements "sous haute surveillance" pendant une semaine et demande au préfets de discuter avec les élus locaux pour trouver des solutions adaptées aux territoires. Sont concernés : le Nord, l'Oise, le Pas-de-Calais, la Somme, les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, le Var, la Drome, le Rhône, l'Eure-et-Loire, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle et les huit départements d’Île-de-France.

Dans la foulée, la mairie de Paris va proposer au gouvernement un confinement de 3 semaines dans la capitale afin "d'avoir la perspective de tout rouvrir" à son issue, y compris bars, restaurants et lieux culturels, a affirmé le premier adjoint, Emmanuel Grégoire.

Écouter
40 sec
Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la mairie de Paris

La présidente de région Valérie Pécresse (Libres!) a de son côté qualifié "d'illusions" d'éventuelles décisions sanitaires prises "au niveau départemental en Ile-de-France.

Écouter
1 min
Les précisions de Rosalie Lafarge

Les autres titres du journal

Pour préparer la réouverture des lieux publics, Emmanuel Macron propose un "pass sanitaire", sorte de traçage numérique. Selon le Président, il améliorera le traçage des cas contacts, tout en permettant de répertorier les différentes situations sanitaires. La France rejette toujours l'idée d'un passeport vaccinal commun dans l'Union européenne. 

Aux Etats-Unis, le président Joe Biden, se vante d'une vaccination "en avance sur le calendrier prévu". 

En Algérie, une journée de rassemblements contre le pouvoir se prépare, deux ans après le Hirak. Nous entendrons la détermination des manifestants dans cette édition.

C'est la dernière ligne droite pour la Convention citoyenne pour le climat. Les 150 se réunissent ce weekend pour faire le bilan des actions gouvernementales. A priori, il y a des frustrations.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......