LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu : ce qu'il faut savoir

Prélèvement à la source : vraie hésitation ou fausse affaire ?

16 min

Le prélèvement à la source suspendu aux hésitations d'Emmanuel Macron. Le Président attend des "clarifications" avant de lancer officiellement la réforme au 1er janvier prochain. Voila qui déstabilise jusque dans son propre camp et qui crée des doutes dans la majorité.

Prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu : ce qu'il faut savoir
Prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu : ce qu'il faut savoir Crédits : Visactu

Faut-il reporter le prélèvement des impôts à la source ? Emmanuel Macron se pose sérieusement la question. En tous cas, il l'a confirmé ce jeudi après-midi. Le Chef de l'Etat annonce qu'il attend "des réponses précises" avant de décider de la mettre en place. Il réclame "des clarifications" et va ainsi à l'encontre des déclarations du ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin et de la Direction des finances. Comme une sorte de fébrilité, à la tête de l’exécutif, nous dira Stéphane Robert.

S'agit-il d'une vraie passe d'armes entre un président déstabilisé par une rentrée difficile et un ministre qui le rappelle à la raison ? Ou s'agit-il d'une nouvelle illustration de ce qu'on a coutume d'appeler le "théorème Pasqua", du nom de l'ancien ministre de Jacques Chirac qui aura dit : "quand on est emmerdé par une affaire, il faut susciter une affaire dans l'affaire et si nécessaire une autre affaire dans l'affaire de l'affaire jusqu'à ce que personne n'y comprenne plus rien". 

Les autres titres du journal

Cette réforme-là pose aussi question : la réforme du baccalauréat. Il reste quelques mois pour permettre aux élèves de Seconde de choisir leurs enseignements de spécialité. Casse-tête en vue.     

Le nombre de demandes d'asile en France a augmenté en 2018 de 16% par rapport à la même période l'année dernière. Une soixantaine de migrants sauvé en pleine mer cet été vient d'arriver en France. Le temps pour les intégrer est trop long, regrette  l'Office français de l'immigration et de l'intégration.  

Nous irons en Allemagne, à Chemnitz, où un millier de militants d’extrême-droite ont encore manifesté ce jeudi soir. Ils refusent d'être qualifiés de "nazis" par les médias. Témoignages à suivre.

Plongée dans la crise des subprimes de 2008 et les mises aux enchères de millions de logements confisqués aux Etats-Unis. C'était il y a 10 ans. Certains en rêvent encore.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......