LE DIRECT
Carte des élargissements européens, de la création de la CEE jusqu'à l'arrivée de la Croatie dans l'UE, puis au départ du Royaume-Uni

Le Royaume-Uni quittera l'Union européenne ce soir

16 min

C'est la première fois qu'un pays claque la porte de l'Union européenne. Le Royaume-Uni s'en va pour de bon, ce vendredi soir à minuit. Nous irons à Bruxelles car la communauté perd un allié de poids. Direction ensuite Londres et l'Ecosse où le Brexit a réveillé des velléités d'indépendance.

Carte des élargissements européens, de la création de la CEE jusqu'à l'arrivée de la Croatie dans l'UE, puis au départ du Royaume-Uni
Carte des élargissements européens, de la création de la CEE jusqu'à l'arrivée de la Croatie dans l'UE, puis au départ du Royaume-Uni Crédits : Valentina BRESCHI, Alain BOMMENEL - AFP

Le départ du Royaume-Uni sera officiel à minuit, ce vendredi soir. Ce sera la fin de 47 ns d'une relation ambivalente avec l'Union européenne. Le pays a beaucoup irrité ses partenaires en prônant l’Europe à la carte, en refusant - par exemple - la zone euro et l’espace Schengen et en négociant des rabais sur le budget. Reste que ce départ signe un échec de la construction européenne et une perte d’influence et de rayonnement pour l'Union européenne.

Écouter
1 min
Angélique Bouin depuis Bruxelles

Le Brexit passe encore mal en Ecosse et en Irlande du Nord, provinces qui se sont majoritairement prononcées contre en 2016. Ce divorce fait d’ores et déjà craindre des fissures dans l'unité du pays. En Ecosse, le Brexit a relancé le débat sur l’indépendance, nous raconte Annabelle Grelier. 

Écouter
1 min
Annabelle Grelier est allée en Ecosse pour France Culture

Les autres titres du journal

Les rapatriés français venus de Wuhan, épicentre du coronavirus chinois, sont attendus près de Marseille, ce vendredi. Leur avion a décollé dans la nuit alors que l'OMS déclare l'urgence internationale. Elle s'inquiète justement des conditions de rapatriement.

Edouard Philippe est candidat au Havre, pour les municipales. Le Premier ministre est même tête de liste, mais il restera à Matignon en cas de victoire, précise-t-il, ce vendredi matin.

Le groupe de presse "France-Antilles" est placé en liquidation judiciaire, sans poursuite d'activité. La presse quotidienne régionale va donc disparaître en Martinique, en Guadeloupe et en Guyane.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......