LE DIRECT
Manifestation contre la loi de programmation pluriannuelle de la recherche à Montpellier, le 5 mars 2020.

La loi de programmation pluriannuelle de la recherche 2020 en question

15 min

La Loi de Programmation Plurianuelle de la Recherche (LPPR) est présentée en Conseil des ministres ce matin. Les syndicats et plusieurs collectifs insistent sur la façon dont elle risque, à leurs yeux, d'aggraver les maux dont souffrent déjà le monde de la recherche et de l’enseignement supérieur.

Manifestation contre la loi de programmation pluriannuelle de la recherche à Montpellier, le 5 mars 2020.
Manifestation contre la loi de programmation pluriannuelle de la recherche à Montpellier, le 5 mars 2020. Crédits : Giacomo Italiano - Maxppp

Nous reviendrons sur cette fameuse LPPR dont il est question ce matin avec vos invités, avec les réactions, critiques, de deux acteurs du monde de la recherche : Bruno Canard, spécialiste des coronavirus directeur de recherche au CNRS, et Nathalie Lallemand, jeune maître de conférences en gestion à la Sorbonne. Cette loi qui va encadrer le fonctionnement de la recherche en France ces prochaines années est l'objet d'une fronde massive des enseignants chercheurs.

La ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal était l'invitée des Matins d'été ce mercredi, notamment à ce propos :

Les autres titres du journal

La loi contre les violences conjugales définitivement votée hier au Sénat, avec désormais la possibilité pour les médecins de lever le secret médical, en cas d'urgence, sans l'accord de la victime.   

L'actualité à l'étranger, c'est l'attitude martiale de Donald Trump qui a envoyé des forces fédérales à Portland, dans l'Oregon, pour mater les manifestations contre les violences policières. Il menace de faire de même dans d'autres villes démocrates.

L'Argentine continue de se débattre avec sa dette plusieurs fonds étrangers ont refusé dernièrement les propositions du Président argentin pour la restructurer. Alberto Fernández dit ne pas pouvoir faire plus d'efforts.  

Contre la multiplication des coupes rases ou coupe à blancs dans les forets françaises. Une proposition de loi est en construction, portée par plusieurs collectifs et des députés, pour tenter de mettre fin à ce phénomène, dévastateur aussi bien pour les paysages que pour les forêts elles mêmes.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......