LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Un commerçant vend une burqa dans le quartier de Khair Khana à Kaboul, le 23 août 2021.

Afghanistan : une réunion du G7 convoquée en urgence

15 min

Les talibans se sont fermement opposés à tout report du départ des forces américaines en Afghanistan, alors qu'un sommet virtuel du G7 ce mardi doit faire le point sur les évacuations et envisager des sanctions.

Un commerçant vend une burqa dans le quartier de Khair Khana à Kaboul, le 23 août 2021.
Un commerçant vend une burqa dans le quartier de Khair Khana à Kaboul, le 23 août 2021. Crédits : Marcus Yam / Los Angeles Times - Getty

Joe Biden n'exclue pas de prolonger la présence des troupes américaines sur le sol afghan après la date initiale de départ du 31 août, mais il n'en est pas question, ont prévenu lundi les talibans. Ils s'opposent à tout report. Les évacuations à l'aéroport de Kaboul devront donc être terminées d'ici la semaine prochaine, ce qui paraît difficile. Il en sera question ce mardi lors du G7 virtuel organisé par le Royaume-Uni, auquel participe le président des États-Unis, sous pression. Les explications de Bertrand Gallicher.

Écouter
1 min
Joe Biden pris en tenaille au sujet de l'Afghanistan. Analyse de Bertrand Gallicher

En marge de la crise humanitaire, et si Kaboul se préparait à une crise économique ? Il n'y a presque plus un billet de banque qui circule dans la capitale afghane. Dans la panique de l'arrivée des talibans, les établissements bancaires se sont barricadés. Rien n'a rouvert. Les habitants de Kaboul sont au bord de la banqueroute. Sur place, le reportage de Vincent Souriau, de RFI pour France Culture.

Écouter
1 min
Pénurie d'argent liquide à Kaboul. Reportage de Vincent Souriau
.
. Crédits : Visactu

Les autres titres du journal

L'épidémie de Covid-19 s'est aggravée au Japon depuis les Jeux olympiques, sans qu'un lien soit établi. Place à partir de ce mardi aux Jeux paralympiques, qui se dérouleront quasiment à huis clos. La correspondance à Tokyo de Karyn Nishimura.  

En Martinique, les soignants observent un très léger mieux, mais les hôpitaux sont toujours saturés à cause du nombre de patients atteints du Covid-19. Le reportage de Boris Loumagne.  

Enfin, nous reviendrons sur la pénurie de matières premières qui pourrait freiner la reprise de l'économie française. Exemple dans le Pas-de-Calais, dans une entreprise spécialisée dans les colles industrielles avec Anne-Laure Jumet.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......