LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Ballet d'émissaires des deux parties libyennes, pro et anti Kadhafi, sur le territoire européen depuis hier

16 min

Ballet d'émissaires des deux parties libyennes, pro et anti Kadhafi, qui s'opère sur le territoire européen depuis hier. Sur fond de nombreuses réunions peut-être décisives en cette fin de semaine.Avec tout à l'heure la réunion des ministres de la défense de l'OTAN puis celle des Ministres des Affaires Étrangères de l'Union Européenne. Avant le conseil européen extraordinaire de demain consacré à la Libye . Et samedi le sommet de la Ligue arabe. Il sera question notamment de l'opportunité d'une zone d'exclusion aérienne et de la reconnaissance comme seule autorité légitime du Conseil National de transition libyen, monté par les opposants à Kadhafi.

La garantie de l'indépendance de la justice, la séparation des pouvoirs, la reconnaissance des berbères, la nécessité d'un premier ministre issu du parti sorti en tête aux élections... Le roi du Maroc Mohamed VI a prononcé hier soir à la télévision un discours qui pourrait faire date. Un référendum a été promis, la date n'est pas fixé.

En Côte d'Ivoire , dans le nord du pays à Bouaké, le reportage de notre envoyé spécial dans cette zone fidèle à Ouattara alors que se tient une réunion cruciale de l'Union Africaine aujourd'hui en Ethiopie.

En France , le climat politique à 10 jours des élections cantonales . Zoom ce matin sur la Charente Maritime que pourrait perdre la droite.

Suivi du procès de l'incendie du Boulevard Vincent Auriol à Paris, c'était en 2005 dans un immeuble insalubre, ce feu volontaire avait fait 17 morts dont 14 enfants.

Et enfin, bilan du service civique lancé il y a un an.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......