LE DIRECT

Déchéance de nationalité : François Hollande prend la droite et sa propre majorité de court

21 min

Réforme constitutionnelle : La mesure avait d'abord été portée par le Front national, puis par Nicolas Sarkozy. C'est finalement François Hollande qui propose d'inscrire dans le marbre de la Constitution la déchéance de nationalité pour les binationaux nés en France et condamnés pour terrorisme. La ministre de la Justice, Christiane Taubira, avait pourtant annoncé l'abandon de cette mesure, mardi, lors d'un déplacement en Algérie. François Hollande et Manuel Valls défendent finalement le respect de la parole donnée le 16 novembre dernier devant le Parlement, réuni en Congrès. La déchéance de nationalité ne saurait être évaluée uniquement à l'aune de l'efficacité attendue de la mesure. Ce symbole marque aussi un tournant politique. Analyse de Benoît Bouscarel. Quant à l'inscription de l'état d'urgence dans la Constitution , c'est une dérive sécuritaire, selon Patrick Henriot, secrétaire national du Syndicat de la magistrature, interrogé par Marion Chantreau. Réforme pénale : En marge de la réforme constitutionnelle, le gouvernement a présenté hier l'ébauche d'une vaste réforme de la procédure pénale qui permettra de renforcer les pouvoirs d'enquête et d'inscrire dans la loi certaines dispositions qui ne figuraient jusqu'à présent que dans les dispositions de l'état d'urgence. Explications de Jean-Philippe Deniau. Emploi : On attend, ce midi, les chiffres du chômage pour le mois de novembre. Mais avant cela, focus sur ceux de l'intérim. Le baromètre mensuel Prism'emploi a révélé, hier, une hausse de 5% pour le mois de novembre. La hausse est moins forte que sur les deux mois précédents, où l’augmentation avait frôlé les 10%. Mais l'expansion est flagrante dans les services et les transports, après la loi Macron. Le secteur automobile recourt également aux intérimaires plutôt qu'aux CDI. Décryptage de Margot Delevaux. Burundi : Un nouveau mouvement a vu le jour, hier au Burundi. Cette rébellion, baptisée "Forces républicaines du Burundi", a un objectif précis : chasser du pouvoir le président, Pierre Nkurunziza, élu en juillet dernier pour un troisième mandat et toujours contesté. Correspondance d'Esdras Ndikumana, à Nairobi pour RFI et France Culture. Inde-Russie : Le Premier Ministre indien Narendra Modi est arrivé hier soir en Russie. Il rencontrera aujourd'hui le président Poutine. Au menu des discussions, entre ces deux géants : 10 milliards de dollars de contrats pour une coopération nucléaire et militaire accrue. Les enjeux avec Nina Masson.

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......