LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Une nouvelle attaque contre l'aéroport de Kaboul est "très probable" dans les prochaines heures selon le président américain Joe Biden

Joe Biden redoute de nouveaux attentats à l'aéroport de Kaboul

6 min

Nouvelle menace d'attentats à l'aéroport de Kaboul. Joe Biden craint de nouvelles attaques 3 jours après les explosions qui ont fait plus de 100 morts dans la capitale afghane.

Une nouvelle attaque contre l'aéroport de Kaboul est "très probable" dans les prochaines heures selon le président américain Joe Biden
Une nouvelle attaque contre l'aéroport de Kaboul est "très probable" dans les prochaines heures selon le président américain Joe Biden Crédits : Donald R. ALLEN / US AIR FORCE - AFP

Une nouvelle attaque contre l'aéroport de Kaboul est "très probable" dans les prochaines heures. Avertissement du président américain Joe Biden, trois jours après les attaques kamikazes de l'organisation Etat islamique qui ont fait plus de 100 morts dont 13 soldats américains. Les Etats-Unis qui entre-temps ont mené des frappes aux drones, abattant deux responsables du groupe terroriste en Afghanistan. Sur place la tension et l'inquiétude sont palpables, au sens premier du terme. L'ambassade américaine à Kaboul exhorte ses ressortissants à quitter les abords de l'aéroport. Ecoutez le témoignage de Cyril Payen, reporter pour France 24 et un des derniers journalistes étrangers présents à Kaboul. 

Dans le reste de l'actualité

Emmanuel Macron lui est en Irak pour une conférence régional sur la lutte contre le terrorisme. L'Afghanistan est évidemment au cœur des discussions. Lors d'une conférence de presse à Bagdad, le chef de l'Etat français a confirmé les négociations menées avec les talibans sous l'égide du Qatar afin de continuer au-delà du 31 août les évacuations. Paris et Londres vont par ailleurs plaider demain à l'ONU pour la création à Kaboul d'une zone protégée en vue poursuivre les opérations humanitaires sur place.

En France, septième week-end de mobilisation contre le pass sanitaire. 160 000 personnes ont défilé hier selon le ministère de l'Intérieur, un chiffre en légère baisse par rapport à la semaine dernière. Le collectif Nombre Jaune a de son côté compté près de 320 000 manifestants.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......