LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

La France compte remettre le Dieu Janus devant chaque frontière européenne...

15 min

Près de quinze ans après sa mise en place, qu'est-ce que représente aujourd'hui l'espace Schengen?Est-ce un espace sans frontières de 400 millions d'habitants comme l'imaginaient ceux qui l'ont ratifié, ou est-ce le retour d'un ensemble de logiques nationales et territoriales où chacun défend son pré carré?sDe cette étape fondamentale de la construction européenne, il sera donc question aujourd'hui à Rome, entre un Silvio Berlusconi soucieux de partager le "fardeau" comme il dit des 28 000 immigrés qui ont fui les pays arabes ces derniers mois, et un Nicolas Sarkozy qui souhaite pouvoir rétablir les contrôles aux frontières en cas d'afflux massif de migrants.Mais d'abord qui sont ces migrants? On parle de 8 000 Libyens, et de 20 000 Tunisiens qui ont participé aux révolutions arabes et ne comptent pas forcément s'installer en Europe de manière durable. Correspondance à Tunis de Bruno Cadène.Une fois à Lampedusa, beaucoup d'entre eux choisissent de partir vers la France... Munis de leur permis de séjour délivré par les autorités italiennes, ils franchissent les Alpes en train; direction souvent, la capitale. Près de 400 d'entre eux ont trouvé refuge dans un square du 19e arrondissement de Paris. C'est un reportage de Tara Schlegel.Comme le note la presse ce matin la question qui se pose c'est donc celle du retour des frontières, pour les hommeset pas (ou pas encore) pour les marchandises. Commentaire de Hubert Huertas.Les Etats-Unis semblent avoir pris la mesure des évènements en cours en Syrie. Un haut responsable américain confirme la préparation de "sanctions ciblées "contre le président Bachar al-Assad et ses proches, ce matin Washington décide d'évacuer une partie de son ambassade à Damas. Il faut dire que Bachar al-Assad joue désormais de ses chars pour étouffer la contestation. Explications de Mathieu Laurent.La catastrophe de Tchernobyl a 25 ans aujourd'hui. Mais peut-on vraiment parler d'une date exacte, d'un "anniversaire" quand de l'explosion du réacteur numéro 4, ce 26 avril 1986, pollue encore le présent et l'avenir? On estime qu'il faudra encore cent ans, au moins, pour décontaminer cette poubelle radioactive.Depuis Fukushima, plusieurs pays ont invoqué un "droit d'inventaire" pour revenir sur les choix énergétiques des dirigeants récents; en revanche, pour d'autres Fukushima n'a rien changé. Tour d'horizon de ces Etats pro-nucléaires avec Laurie Fachaux.Ce sont leurs derniers bilans avant disparition.Pour les autorités administratives sur le point d'être absorbées par le futur Défenseur des droits, c'est l'heure des comptes.Après celui de la Défenseure des droits Dominique Versini, c'est à la CNDS, la commission nationale de déontologie de la sécurité de remettre son rapport. Bilan, pour 2010: la commission a été saisie à 185 reprises. Un chiffre en légère baisse par rapport à 2009. Le détail avec Laure de Vulpian.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......