LE DIRECT

L'armée de Bachar al-Assad poursuit son pilonnage sur Alep mais les insurgés syriens résistent

10 min

L'armée de Bachar Al Assad poursuit son pilonnage sur Alep mais les insurgés syriens résistent et ils affirment même avoir pris le contrôle de 3 commissariats de police, hier. Des membres de l'Armée Syrienne Libre s'en sont pris également aux partisans du régime en exécutant des membres de la tribu Berri. Une vidéo amateur postée sur youtube montre des hommes mitrallés sur une place de la ville.Et pendant que les combats se poursuivent à Alep, dans les zones aujourd'hui tenues par les rebelles, certains habitants qui avaient fui les violences tentent de revenir dans des villes où tout est à reconstruire, notamment à à Azaz, à 5 kilomètres de la frontière turque. Reportage d'Omar Ouahmane dans ce journal

Quant à l'opposition syrienne, elle reste désunie : hier, un nouveau groupe, le Conseil pour la révolution syrienne, s'est formé au Caire. Il annonce son intention d'y former un gouvernement en exil. Une décision critiquée par l'armée syrienne libre et par le Conseil national syrien.

En Russie, l'opposant Alexeï Navalny est inculpé d'abus de confiance et de détournement. La justice lui reproche d'avoir fait perdre l'équivalent de 400.000 euros à la région de Kirov dans le cadre d'un marché de vente de bois. Navalny est assigné à résidence à Moscou. Le blogueur est l'un des chefs de file de l'opposition à Vladimir Poutine. Il conteste son inculpation et parle d'une fable politique destinée à l'abattre.

Une petite révolution en perspective sur les iles Caïman ! L'archipel britannique est l'un des principaux paradis fiscaux du monde, avec une fiscalité quasi inexistante mais le gouvernement local envisage de taxer les revenus des expatriés pour trouver de nouvelles recettes car, là-bas aussi, il s'agit de rétablir l'équilibre dans les finances publiques.

Les travaux de restauration du Colisée débuteront en décembre. Le monument le plus visité de Rome est vieux de deux mille ans et sa dernière restauration remonte à trois quarts de siècle. Crise oblige, l'Etat italien a dû faire appel au mécénat pour financer l'énorme chantier : c'est le groupe Tod's, roi de la chaussure de luxe qui apportera les 25 millions d'euros nécessaires.

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......