LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Le médiateur de la République craint un "choc des égoïsmes" en France

15 min

Dans son ultime rapport de médiateur de la République - car la fonction a été transformée en défenseur de droits - Jean-Paul Delevoye brosse un portrait inquiétant de notre pays. Selon lui, les Français sont épuisés. Les salariés, les fonctionnaires, les citoyens, les précaires seraient au bord du "burn-out" et du "choc des égoïsmes". Le rapport commenté par Tara Schlegel.François Fillon dit non-non au ni-ni

Après le premier tour des cantonales où le FN a réalisé 15% au niveau national avec une abstention à 55% l'UMP se déchire à propos du FN. Lundi, Nicolas Sarkozy a validé les propos Jean-François Copé (ni Front national, ni front républicain) mais François Fillon a, lui, appelé à voter "contre le Front national". La droite apparaît très partagée sur le FN, dans un scenario inimaginable en mai 2007.> et retrouvez notre dossier spécial cantonales, avec notamment les résultats complets du 1er tourLa situation semble figée en Libye

Le front-est entre les insurgés et le gouvernement libyens semble fixé à Ajdabiya à 160 kilomètres au sud de Benghazi, après 4 jours de bombardements de la coallition. Les armées de Kadhafi ont été bloquées dans leur progression mais sans retournement de la situation car les insurgés font du sur-place. Pendant ce temps, plusieurs membres de l'OTAN souhaitent que l'Alliance Atlantique prenne le commandement des opérations ce dont ne veut pas la France.Portugal : de la crise financière à la crise politique ?

Lundi le Premier ministre portugais Jose Socrates a rencontré le chef de l'opposition de centre-droit et il doit s'entretenir mardi avec les partenaires sociaux. Avec un majorité relatives au parlement, le chef du gouvernement socialiste a besoin des voix de l'opposition de centre-droit pour faire adopter son nouveau programme d'austérité. Un plan trop rigoureux et surtout un plan caché, négocié d'abord à Bruxelles avant d'avoir présenté au Portugal. En cas d'échec, le gouvernemetn pourrait tomber et le Portugal alors secouru par l'UE et le FMI.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......