LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les bourses cèdent à nouveau à la panique

10 min

Panique : terreur extrême et soudaine ... souvent collective devant un danger réel ou seulement possible ... Et bien hier si les marchés ont à nouveau paniqué ... ce n'est pas comme le dit Robert parce qu'ils étaient terrifiés par un danger réel ou seulement possible mais tout simplement parce qu'ils ont cédé à la rumeur ... Plusieurs rumeurs même ... Tout d'abord ... une extension des dépréciations sur la dette grecque aurait fait craindre une faillite de certaines banques dont la Société Générale ... Alors c'est vrai que l'action de la banque s'est effondrée hier de 22% ... Sauf qu'en réalité ... c'est un article du quotidien britannique Daily Mail paru dimanche dernier ... article laissant entendre que la Société Générale était en quasi faillite qui aurait conduit à l'effondrement hier du secteur bancaire ... Et puis autre bruit ... là encore dévastateur ... La possible dégradation de la note de crédit de la France ... Le simple fait que le président Nicolas Sarkozy interrompe ses vacances ... et convoque une réunion de travail à l'Elysée aurait précipité une espèce de psychose générale ... Au final beaucoup de bruits pour rien donc ... d'autant que la dite réunion à l'Elysée n'a pas donné grand chose ... Le gouvernement s'est simplement contenté de donner rendez-vous aux français le 24 août ... Ce jour là ... et ce jour là seulement il dira comment il compte tenir ses engagements de réduction des déficits ... En attendant et bien la crise embarrasse tout le monde ... à droite donc ... Mais la gauche elle non plus n'est pas en reste.

Les précisions de Frédéric Métezea

Et dans ce bras de fer entre marchés et politiques ... ce sont encore les marchés donc qui tiennent la corde ... Je vous le disais à quelques heures seulement de la clôture et alors que l'on s'acheminait vers un rebond ... les places financières européennes ont toutes à nouveau cédé à la panique ... plombées à la fois par l'effondrement du secteur bancaire mais aussi de nouvelles inquiétudes sur la zone euro ... Paris Francfort et Madrid ont plongé de plus de 5% ... - 6.65 à Milan ... La fièvre a également touché l'autre rive de l'Atlantique où l'indice vedette de la Bourse de New York le Dow Jones a cédé plus de 3% ... Et puis ce matin les marchés asiatiques à leur tour sont repartis à la baisse.

Alors depuis le début de cette nouvelle crise des dettes ... un pays dans le monde se fait tout particulièrement remarquer : la Chine ... principal propriétaire de dette américaine ... La Chine qui est d'ailleurs souvent décriée pour maintenir à un niveau artificiellement bas sa devise ... le Yuan... Une position révélatrice de ce que Pékin entend bien devenir la première nation du monde ... Comment ? Elément de réponse avec Antoine Brunet ... économiste et auteur de "la visée hégémonique de la Chine" ... Il répond à Cédric Lang Roth

Une bonne nouvelle tout de même ce matin ... La chute des prix du pétrole sur fond de crainte d'une croissance mondiale en berne laisse espérer pour les consommateurs une baisse de plusieurs centimes des prix à la pompe ... les pétroliers ayant promis de répercuter les cours du brut dans l'évolution du prix des carburants.

Il a fait revenir les canons à eau jusque là réservés aux seuls irlandais du Nord ... Un karcher à roues en somme pour nettoyer le pays des casseurs ... Confronté à l’immense défi des émeutes qui embrasent depuis quatre jours le Royaume-Uni ... David Cameron a non seulement condamné hier avec la plus grande fermeté les pillages et le vandalisme ... mais en complétant son arsenal répressif le Premier ministre britannique a également réussit à maintenir peu ou prou le calme cette nuit dans tout le pays ... De son côté ... le maire de Londres Boris Johnson qui s'était attiré les foudres du premier ministre en demandant de ne pas baisser le budget de la police ... Boris Johnson donc a décidé d'arpenter les rues de sa ville hier pour rassurer ses concitoyens ... Alors a-t-il réussit ? C'est un reportage dans le Nord de la Capitale signée de notre envoyé spécial Sébastien Laugénie.

Et pour l'instant l’opposition elle se garde bien de jeter de l’huile sur le feu ... Elle condamne sans ambiguïté ces violences ... Tout juste quelques travaillistes osent-ils suggérer que le plan de rigueur du gouvernement pourrait peut-être contribuer à faire monter la tension sociale.

Alors il y a bien sûr les violences qui s'affichent régulièrement à la une de nos journaux ... et puis les autres ... toutes les autres ... C'est ainsi notamment qu'en France ... une femme sur dix aujourd'hui se dit victime de violences conjugales ... La Fédération Nationale Solidarité Femmes qui gère la plateforme téléphonique du 3919 indique qu’en 2010 ... le nombre d'appels à atteint les 50 000 ... c'est deux fois plus qu’en 2009 ... Alors la lutte contre les violences faites aux femmes avait pourtant été déclarée Grande cause nationale en 2010 ... Une action qui en réalité aura surtout permis une meilleure information auprès des victimes.

Les violences conjugales ... c'est un reportage d'Isabelle Lassalle

Quatre policiers et un enfant ont péri ce matin dans l'explosion d'une bombe à Peshawar dans le nord-ouest du Pakistan ... L'attentat qui a fait également 14 blessés n'a pas été revendiqué.

En dépit du retrait de l'armée syrienne de Hama ... le régime de Bachar El-Assad reste inflexible face aux protestations .... Hier au moins dix-sept civils ont encore été tués dans la ville rebelle de Homs dans le centre du pays.

Les rebelles libyens avaient annoncé sa mort la semaine dernière ... Hier Khamis Kadhafi l'un des fils du colonel est apparu à la télévision en tenue militaire ... visitant un hôpital où des "victimes présumées de raids de l'Otan" étaient hospitalisées.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......