LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Nouvel échec de la médiation panafricaine en Côte d'Ivoire

16 min

Les présidents du Bénin, du Cap Vert et de la Sierra Leone et le premier ministre kenyan n'ont obtenu aucune concession de Laurent Gbagbo après une nouvelle mission de médiation lundi. Le président ivoirien sortant refuse de quitter le pouvoir, pourtant il lui a été promis l'immunité en cas d'exil et les Etats-Unis se sont dit prêts à l'accueillir. Son rival, le président élu Alassane Ouattara, refuse de son côté un recomptage des voix.La Chine veut diversifier ses placements et ses fournisseurs

Le vice-premier ministre chinois entame une visite officielle de 3 jours en Espagne à partir de mardi. Pékin promet de continuera à acheter de la dette espagnole. Depuis le 1er janvier, la Chine se fournit aussi massivement en pétrole russe. Dans les 2 cas, la Chine veut diversifier ses partenaires, garantie de la véritable indépendance à l'heure de la mondialisation.La sécurité renforcée autour des églises coptes en France et en Egypte

A 3 jours du Noël copte, les services de sécurité égyptiens disent enquêter sur une piste "étrangère" après l'attentat d'Alexandrie le soir du nouvel an dans une église copte où un kamikaze a tué 21 fidèles. En désignant des "éléments étrangers", les autorités égyptiennes évoquent indirectement Al Qaida. C'est une faççon de répondre aux critiques sur leur laxisme supposé face aux islamistes égyptiens. Calendrier spécifique oblige, les coptes fêtent Noël le 7 janvier avec des cérémonies étalées sur 2 jours, jeudi et vendredi. La police égyptienne a déployé ses hommes autour des églises, dans les ports et dans les aéroports. En France, même si l'on en est pas là, le ministère de l'intérieur va aussi renforcer la sécurité autour des édifices coptes après des supposées menaces sur internet.Les assurances méritent-elles d'être plus chères ?

Il y aurait eu 1 tiers de catastrophes naturelles en plus l'année dernière pour un coût dépassant les 130 milliards de dollars de dégâts. Dès la fin de l'année 2010, les assureurs prétextaient les incidents climatiques pour augmenter leurs cotisations, par exemple la tempête Xinthia ou les inondations dans le Var. Selon le groupe international de réassurance Munich Re, les assurances ne pouvaient pas faire autrement qu'augmenter leurs cotisations mais pour le journaliste indépendant Alain Fahrshian, il faut relativiser ces chiffres.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......