LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Vers un gouvernement d'union nationale en Tunisie

15 min

Le premier ministre tunisien Mohamed Ghannouchi doit annoncer ce lundi la composition d'un gouvernement d'unité nationale. Selon l'agence Reuters les ministres des Affaires étrangères et de l'Intérieur resteront en poste mais les principaux partis d'opposition ont accepté de travailler avec Ghannouchi. Dimanche, à l'occasion de nouvelles violences dans le pays, l'armée, la police et des habitants ont tenté d'intercepter les émeutiers qui seraient liés au clan Ben Ali. Envoyé spécial de France Culture à Tunis, Renaud Candelier.La révolution de jasmin va-t-elle polleniser le monde arabe ?

Quel impact des évènements tunisiens dans les autres pays arabes ? Dimanche 3.000 personnes ont manifesté pacifiquement devant le parlement jordanien et un millier d'étudiants yéménites sont descendus dans les rues de Sanaa. Par précaution, le gouvernement syrien annonce qu'il va limiter la hausse du prix du fioul domestique. Le point en Egypte et au Maroc.Du gaz dans l'eau, c'est de l'eau dans le gaz

Le liban vient de se trouver un autre sujet de dispute avec israël : le gaz... Au large d'Israël la méditerrannée renfermerait 450 milliards de mètres cube de gaz mais à qui appartiennent ces gisements ? La question reste posée et entre le Liban, Israël, la Turquie, la Grèce et Chypre, le débat s'annonce animé.Rude semaine pour la coalition au pouvoir au Royaume-Uni

Cette semaine le gouvernement doit présenter sa réforme du National Healt Service (NHS) le système de santé. Le Times et le Guardian consacrent leurs "unes" aux craintes des médecins et des infirmières. La réforme sera d'autant plus difficile à mener que l'attelage tories-libdems est de moins en moins populaire. En témoigne la victoire éclatant des travaillistes lors d'une législative partielle à Manchester jeudi dernier.La victoire en trompe-l'oeil de Marine Le Pen

Avec 67,65% des voix, Marine Le Pen a été élue présidente du Parti d'extrême-droite au congrès de Tours dimanche. C'est finalement un score moyen quand on s'appelle Le Pen et que le scrutin se limite au Front National. Dans son discours la nouvelle présidente du parti d'extrême-droite a vanté un parti "républicain" et un état "fort, protecteur et laïc". Il reste à savoir si ce discours qui se veut séduisant pour l'opinion publique le sera aussi pour les militants. Analyse de Ludovic Piedtenu.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......