LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Il y a une quinzaine d’années, on trouvait une centaine d’espèces de poissons dans le Nil, contre deux ou trois aujourd'hui, à cause de la pollution de l’eau.

En Égypte, plus de plastique et moins de poissons dans les filets des pêcheurs du Nil

9 min

Le Nil, deuxième fleuve le plus long du monde, est désormais presque sans vie, trop pollué. Un exemple concret de l'enjeu que représente l'accès à l'eau pour les années à venir, à l'heure de la COP26 de Glasgow.

Il y a une quinzaine d’années, on trouvait une centaine d’espèces de poissons dans le Nil, contre deux ou trois aujourd'hui, à cause de la pollution de l’eau.
Il y a une quinzaine d’années, on trouvait une centaine d’espèces de poissons dans le Nil, contre deux ou trois aujourd'hui, à cause de la pollution de l’eau. Crédits : Khaled DESOUKI - AFP

Des manifestations dans le monde entier samedi pour mettre la pression sur les décideurs présents à la COP26 de Glasgow. Et alors que certains petits États, notamment insulaires alertent sur la montée des eaux qui les menacent, l'accès à l'or bleu est un autre enjeu majeur de notre siècle  déjà source de nombreux conflits. Comme en Afrique, où plusieurs pays se disputent le partage du Nil. Le barrage construit actuellement par l’Éthiopie mécontente l’Égypte, qui en tire l'essentiel de son eau. Or le fleuve est déjà sous tension : surpêche et pollution menacent les agriculteurs et les pêcheurs égyptiens. Le reportage au Caire de Martin Roux. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les autres titres du journal

La mesure était censée freiner l'épidémie de Covid-19 en Russie. À l'issue d'une semaine chômée décrétée dans tout le pays, le bilan est mitigé, les cas de contaminations ont explosé samedi. 

C'est le début d'un long voyage pour Thomas Pesquet après six mois de mission à bord de la Station Spatiale Internationale, l'astronaute français redescend sur Terre à partir de ce soir. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......