LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Emmanuel Macron est en Irak depuis hier pour un sommet régional

La France ouvre des négociations avec les talibans pour continuer les évacuations au-delà du 31 août

10 min

Lors d'une conférence de presse à Bagdad, le chef de l'Etat français a confirmé les contacts établis avec les talibans. Des discussions sous l'égide du Qatar pour continuer les évacuations depuis Kaboul au-delà du 31 août.

Emmanuel Macron est en Irak depuis hier pour un sommet régional
Emmanuel Macron est en Irak depuis hier pour un sommet régional Crédits : Ludovic MARIN - AFP

Dimanche sous haute tension à Kaboul. Une nouvelle attaque contre l'aéroport est "très probable" dans les prochaines heures selon le président américain Joe Biden. Trois jours après les attentats kamikazes de l'organisation Etat islamique qui ont fait plus de 100 morts dont 13 soldats américains.

Dans le même temps, Emmanuel Macron lui négocie avec les talibans pour prolonger les opérations humanitaires au-delà de la date butoir du 31 août. Des discussions sous l'égide du Qatar. Paris et Londres vont plaider demain à l'ONU pour la création à Kaboul d'une zone protégée pour poursuivre les opérations humanitaires sur place.

Dans le reste de l'actualité

Certaines ONG ont fait le choix de rester en Afghanistan pour le moment. C'est le cas de Médecins Sans Frontières, qui a maintenu toute ses activités avec 2300 salariés afghans et une cinquantaine d'expatriés encore au travail en Afghanistan. Et des discussions plutôt positives sont actuellement en cours avec les talibans selon Sarah Château, responsable MSF pour l'Afghanistan.

Dans un peu moins d’un mois, une page va se tourner en Allemagne. Les électeurs sont appelés aux urnes le 26 septembre pour désigner celui ou celle qui succédera à la chancelière Angela Merkel, au pouvoir depuis 16 ans. Et ce soir se tient le premier débat télévisé de ces élections législatives Avec uniquement les trois candidats têtes de liste favoris. Dans les sondages leurs courbes ne cessent de se croiser, on a rarement vu autant d’incertitude avant des élections fédérales en Allemagne. Correspondance à Berlin de Ludovic Piedtenu.

Septième samedi consécutif de mobilisation hier contre le pass sanitaire. Selon le ministère de l'Intérieur, 160 000 personnes ont manifesté dans toute la France. Un chiffre en baisse par rapport à samedi dernier. Le collectif nombre jaune revendique de son côté 320 000 participants, c'est à dire le double.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......