LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Ces derniers jours, Stepanakert a essuyé de nombreux bombardements, forçant la population à se terrer dans les caves et les abris

Les civils fuient la principale ville du Haut-Karabagh

10 min

De nouvelles frappes ont secoué ce dimanche 4 octobre Stepanakert, la principale ville de la région indépendantiste du Haut-Karabakh. Elle est en proie à un conflit entre séparatistes arméniens et forces azerbaïdjanaises.

Ces derniers jours, Stepanakert a essuyé de nombreux bombardements, forçant la population à se terrer dans les caves et les abris
Ces derniers jours, Stepanakert a essuyé de nombreux bombardements, forçant la population à se terrer dans les caves et les abris Crédits : AFP - AFP

Les sirènes d'alerte ont retenti, ce dimanche matin, à Stepanakert. La principale ville de la région indépendantiste du Haut-Karabagh a été touchée par de nouvelles frappes. Dans cette région indépendantiste, les combats entre séparatistes arméniens et les troupes de l'Azerbaidjan entrent dans leur deuxième semaine. Le dernier bilan fait état de plus de 240 morts. Notre envoyé spécial à Stepanakert, Claude Bruillot, est aux côtés de civils qui fuient les affrontements.

Les autres titres du journal

En veste, sans cravate, encadré par deux drapeaux. Donald Trump s'exprime sur son état de santé, dans une nouvelle vidéo. "Je vais beaucoup mieux" explique le président des Etats-Unis, contaminé par le Covid-19. Il n'est pas encore tiré d'affaire, nous explique Grégory Philipps, notre correspondant à Washington.

L'anthropologue franco-iranienne Fariba Adelkhah n'est plus en prison en Iran. Elle est libre, temporairement, depuis ce samedi. Elle doit toutefois porter un bracelet électronique.

Les recherches ont repris ce dimanche pour tenter de retrouver plusieurs personnes, dans les Alpes-Maritimes. Au moins huit sont portées disparues après des crues exceptionnelles. Certaines zones sont très difficiles d'accès.

Les Bridgestone manifestent ce dimanche matin, à Béthune. Les salariés de l'usine de pneus du groupe japonais, sur place, n'ont pas choisi la date au hasard. Une première réunion de négociation du plan social se tient mardi.

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......