LE DIRECT
La région de Deraa en Syrie voit revenir un à un les habitants qui avaient fui les combats

Le retour des 325 000 déplacés débute dans la province syrienne de Deraa

10 min

La province de Deraa, dans le sud de la Syrie, était la cible depuis le 19 juin d'une offensive dévastatrice lancée par l'armée et ses alliés russes. Les combattants rebelles ont accepté vendredi de déposer les armes, amorçant le retour des 325 000 habitants de la région qui avaient fui les combats.

La région de Deraa en Syrie voit revenir un à un les habitants qui avaient fui les combats
La région de Deraa en Syrie voit revenir un à un les habitants qui avaient fui les combats Crédits : Ahmad al-Msalam - AFP

C'est l'un des plus importants mouvements de population depuis le début de la guerre en Syrie : 

Des milliers de déplacés rentrent chez eux dans le sud du pays, la province de Deraa où a été conclu vendredi un accord de cessez-le-feu entre les combattants rebelles et les émissaires de la Russie. Dès l'annonce de cet accord, on a commencé à observer les premiers mouvements de population. Selon l'ONU, plus de 325 000 habitants de la région avaient fui les combats depuis le 19 juin et le lancement, par le régime de Damas, de son offensive particulièrement dévastatrice, pour chasser les rebelles. Correspondance depuis Beyrouth de notre correspondant au Moyen-Orient, Nicolas Feldmann.

Le pouvoir recule face à la violence de la rue en Haïti. La hausse drastique du prix des carburant est suspendue. les manifestations, lynchages et pillages s'étaient multipliés depuis vendredi. Nous serons en ligne avec la correspondante de RFI à Port-au-Prince, Amélie Baron. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Au Mali, l'élection présidentielle aura lieu dans trois semaines, avec 24 candidats en lice dont le président sortant Ibrahim Boubacar Keita. La campagne officielle a débuté hier, dans un pays toujours très fragilisé par la crise et les attaques djihadistes. Ces questions de sécurité pourraient bien coûter la présidence à IBK. C'est l'analyse de Kader Adberrahim de l'Institut de prospective et de sécurité en Europe.

Veille de Congrès à Versailles pour Emmanuel Macron. Le grand discours de politique générale de demain, devant les parlementaires réunis, sera boycotté par une bonne partie de l'opposition. Entre bilan et projection vers la suite du mandat, nous verrons ce qu'en attendent les élus de la majorité.

Une édition présentée par Camille Magnard

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......