LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Les drapeaux des Talibans flottent désormais sur les villes de Jalalabad et Mazar-i-Sharif.

Les talibans sont aux portes de Kaboul

10 min

Les insurgés ont désormais pris toutes les grandes villes d'Afghanistan à l'exception de la capitale, où les évacuations s'accélèrent.

Les drapeaux des Talibans flottent désormais sur les villes de Jalalabad et Mazar-i-Sharif.
Les drapeaux des Talibans flottent désormais sur les villes de Jalalabad et Mazar-i-Sharif. Crédits : AFP

Les Talibans sont aux portes de Kaboul. Les drapeaux des insurgés flottent désormais sur les villes de Jalalabad et Mazar-i-Sharif en Afghanistan, tombés hier et cette nuit. Leur prise de pouvoir n'est désormais plus qu'une question de temps. Les précisions de Bertrand Gallicher.

Dans le reste de l'actualité

Le bilan est désormais d'au moins 300 morts en Haïti, après le séisme de magnitude 7,2 qui a touché le pays hier. On compte également des centaines de blessés et de disparus dans le sud du pays, de quoi raviver les terribles souvenirs du grand tremblement de terre de 2010, qui avait fait plus de 250 000 morts. Avec très peu de moyens, les habitants se pressent pour sortir des victimes blessées dans l'effondrement des édifices, tandis qu'une tempête tropicale approche. Correspondance d'Amélie Baron.

La Martinique fait toujours face à un afflux important de malades du Covid-19.  Au CHU de Fort de France, les quelques places disponibles en réanimation ne suffisent plus. L'armée a doublé ses capacités pour passer de dix à vingt lits, mais les ambulances amènent toujours de nouveaux patients, et les soignants sont débordées. Pour leur prêter main forte des renforts sont arrivés de métropole depuis un mois, notamment via la réserve sanitaire. Faustine Calmel a rencontré Clément et Thibaut, qui après trois semaines en Martinique rentrent aujourd'hui chez eux.

C’était il y a un mois. Le 15 juillet au matin, après des pluies torrentielles, l’Allemagne découvrait peu à peu les dégâts des inondations. Bilan : 183 morts, des dizaines de milliers de sinistrés et des centaines de bâtiments détruits. Des centaines de personnes sont toujours à pied d’œuvre 7 jours sur 7 pour reconstruire. Reportage dans la commune d’Arhweiler où l’eau était monté à plus de deux mètres avec Hugo Flotat-Talon.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......