LE DIRECT
Le premier Ministre Jean Castex

Jean Castex se rend à Nice, une semaine après la fusillade dans le quartier sensible des Moulins

7 min

Le Premier ministre Jean Castex se rend aujourd'hui à Nice avec le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et le Garde des sceaux Eric Dupond-Moretti. Nice où des tirs ont éclaté devant un supermarché en plein jour lundi dernier. Il va y évoquer un thème qu'il prend à bras le corps : l'insécurité.

Le premier Ministre Jean Castex
Le premier Ministre Jean Castex Crédits : Alexis Sciard - Maxppp

Le Premier ministre, Jean Castex, a déposé ce matin une gerbe de fleurs devant le mémorial aux 86 victimes de l'attentat de Nice survenu en 2016, avant de respecter une minute de silence.

Il se rendra ensuite dans le quartier des Moulins, aux côtés du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et du Garde des sceaux Eric Dupond-Moretti. Le quartier des Moulins est un quartier sensible connu pour être le théâtre de trafic de drogue. C'est là qu'a eu lieu une fusillade, lundi dernier. Le Premier ministre doit évoquer l'insécurité et la délinquance, "un sujet essentiel, majeur" selon lui. Il promet "des annonces concrètes" pour lutter contre des actes "profondément inadmissibles".

Les autres titres du journal 

Alexandre Benalla est à nouveau mis en examen concernant l’enquête sur ses passeports diplomatiques.  Une nouvelle qui confirme les informations de Mediapart. L’ancien chargé de mission de l’Elysée a été une deuxième fois mis en examen pour "faux et usage de faux document administratif", le 11 février dernier. L’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron est soupçonné d’avoir utilisé du papier à en-tête de la présidence de la République pour se procurer un passeport de service. Alexandre Benalla encourt sept ans d’emprisonnement et 100 000 euros d’amende.

Alors que la France connait une recrudescence des cas de Covid-19, avec 1 000 cas recensés par jour, Jean Castex déconseille vivement aux Français de se rendre en Catalogne où la situation sanitaire ne s'améliore pas. Une décision qui ne ravit pas tout le monde de l'autre côté de la frontière, nous explique Marie-Hélène Ballestero. 

Au Brésil, Facebook et Twitter ont supprimé hier les comptes de plusieurs partisans du Président Jair Bolsonaro sur ordre de la Cour suprême du pays. Le juge Alexandre de Moraes a ordonné la suppression de 16 comptes Twitter et de 12 comptes Facebook, alors qu'une enquête est en cours sur une campagne de désinformation menée par des partisans du dirigeant d'extrême droite. Parmi les propriétaires des comptes supprimés figurent entre autres Roberto Jefferson, ancien parlementaire et président du Parti travailliste brésilien et plusieurs hommes d'affaires. 

Le Vietnam se place en alerte élevée après avoir enregistré un premier nouveau cas de contamination de Covid-19 en trois mois. Grâce à des mesures strictes de quarantaine et un programme agressif de tests, le pays d'Asie du sud-est était parvenu à limiter le nombre de contaminations à seulement 415 cas confirmés et n'avait recensé aucune nouvelle contamination ces 100 derniers jours.

En Autriche, le musée de la ville de Vienne souhaite documenter la vie de ses habitants à l’ère du Coronavirus.  Pour ce faire, le musée a lancé un appel aux Viennois fin mars, les invitant à envoyer des photos d’objets qui symbolisent leur nouvelle vie durant cette crise. Certains seront intégrés à la collection du musée. Reportage d'Isaure Hiace, à Vienne. 

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......