LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Deux nouvelles plaintes pour violences ciblent Alexandre Benalla

7 min
À retrouver dans l'émission

Les jeunes plaignants mettent en cause l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron et Vincent Crase, employé de la République en Marche dans une autre interpellation musclée, le 1er mai, au Jardin des plantes à Paris.

Dans l'affaire Alexandre Benalla, qui s'est défendu hier soir sur TF1, trois enquêtes sont menées simultanément : judiciaire, parlementaire et administrative. L'IGPN a rendu son rapport hier à la demande du ministère de l'Intérieur. La police des polices s'est penchée sur le cas des observateurs.

Les autres titres du journal

Il risque la peine de mort. En Egypte, c'est aujourd'hui que la justice doit, en principe, rendre son verdict au sujet du photojournaliste Shawkan, un photoreporter égyptien de 30 ans, emprisonné depuis 2013.

Il a été arrêté au Caire alors qu'il couvrait la dispersion d'une manifestation des partisans de l'ancien président de Mohammed Morsi. Shawkan est poursuivi pour de multiples chefs d'accusation, dont celui d'appartenance aux Frères Musulmans. Il nie toutes les charges à son encontre.

Les organisations de défense des droits de l'Homme ne cessent de dénoncer son arrestation et la répression menée par le Président al-Sissi. Nous entendrons Sophie Anmuth, membre du bureau Moyen-Orient de Reporters sans frontières.

Découvrez l'histoire de Mahmoud Abu Zeid, connu sous le pseudonyme de "Shawkan"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Veille de scrutin au Mali. 8 millions d'électeurs doivent choisir leur futur président, parmi 24 candidats.

Le premier tour devrait se jouer entre deux hommes : Ibrahim Boubacar Keïta, le président socialiste sortant accusé d’immobilisme, et son challenger : Soumaïla Cissé, ancien ministre des finances, au profil plus technocrate.

Des candidats qui devront prendre en compte la jeunesse du pays.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......