LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

La Libye a-t-elle entendu le message ferme adressé - c'est vrai tardivement - par l'ONU, hier soir ?

5 min
À retrouver dans l'émission

La Libye a-t-elle entendu le message ferme adressé - c'est vrai tardivement - par l'ONU, hier soir ? La résolution votée par le Conseil de sécurité n'a pas l'air de l'impressionner plus que ça... ce matin le fils du colonel Kadhafi Saif al-Islam, se dit tout sauf impressionné, et d'après les insurgés sur place, les avions du régime seraient en train de pilonner Misrata, ville rebelle à 200 kms à l'est de Tripoli.

C'est donc là que devraient, a priori, intervenir les forces de ceux qui ont voté hier la résolution de l'ONU, texte qui crée une zone d'exclusion aérienne et autorise le recours à la force contre les troupes de Kadhafi... La France se dit prête ce matin; la Norvège aussi: prête; Grande-Bretagne: prête, même si Londres n'a pas encore abattu ses cartes. Correspondance de Franck Mathevon.

Au Japon, les secouristes ont très peu d'espoir de retrouver des survivants... En 7 jours de recherche, ils ont retrouvé plus de 6 500 morts, et 10 000 personnes sont toujours officiellement "portées disparues". La presse japonaise souligne qu'on a dépassé dans l'horreur le séisme de Kobé, dans l'ouest, en 95.Sur le "front nucléaire", la situation s'est "stabilisée" depuis hier, terme officiel... Et alors que la fumée blanche s'échappe toujours de Fukushima, toutes les autres centrales au monde savent qu'elles ont intérêt à rester discrètes: en France , pour calmer le jeu, François Fillon a annoncé un audit sur la sécurité... La métropole compte 4 zones à risques sismiques... Les installations nucléaires sont évaluées tous les 10 ans par l'IRSN qui confronte ensuite ses informations avec celles d'EDF, pour voir si les normes des centrales correspondent aux risques..."L'observatoire du nucléaire" s'est procuré des documents de 2003 émanant de ce type de rencontre entre EDF et l'IRSN, il dénonce "une falsification par EDF des données sismiques pour économiser sur la sûreté"... Les explications de Clara Beaudoux.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......