LE DIRECT
Le journaliste Loup Bureau a retrouvé ses proches à Roissy à la descente de l'avion qui le ramenait de Turquie

Loup Bureau est rentré en France, mais combien de journalistes restent emprisonnés en Turquie ?

10 min

Le journaliste indépendant Loup Bureau a retrouvé le sol français et ses proches ce dimanche matin à Roissy, à la descente de l'avion qui le ramenait de Turquie où il aura passé 51 jours en prison.

Le journaliste Loup Bureau a retrouvé ses proches à Roissy à la descente de l'avion qui le ramenait de Turquie
Le journaliste Loup Bureau a retrouvé ses proches à Roissy à la descente de l'avion qui le ramenait de Turquie Crédits : Geoffroy Van Der Hasselt - AFP

Des retrouvailles sur le tarmac de Roissy, pour Loup Bureau et ses proches. Le journaliste indépendant qui était détenu depuis la fin du mois de juillet en Turquie est donc de retour en France, après sa libération vendredi et son expulsion par les autorités d'Ankara. Une bonne nouvelle, qui ne doit pas faire oublier cette autre réalité turque: plus d'une centaine de journalistes y restent emprisonnés, et eux n'auront pas la chance d'avoir de pressions diplomatiques pour les sortir de là. C'est une correspondance depuis Istanbul d'Anne Andlauer.

Un référendum d'indépendance aux enjeux multiples au Kurdistan irakien.

Voulu par le président Barzani, programmé au 25 septembre prochain, mais refusé par Badgad, le scrutin est l'objet d'un intense marchandage diplomatique, c'est ce que nous verrons avec l'analyste Arthur Quesnay de l'Institut français du Proche-Orient.

Des dizaines de perdants des dernières législatives tentent de se "recycler" au Sénat

Les élections sénatoriales, c'est dans une semaine en France et la liste pléthorique des candidats compte un nombre record de perdants des dernières législatives, "opération recasage d'élus", nous dira Aurélien Colly.

Pour les 34e Journées Européennes du Patrimoine, nous irons à La Souterraine, dans la Creuse, où des salariés en cours de licenciement ont tenté de faire visiter leur usine, pour défendre leur cause. Les CRS sont venus les en empêcher.

Des salariés de GM&S dans la Creuse empêchés d'ouvrir leur usine au public par des cars de CRS
Des salariés de GM&S dans la Creuse empêchés d'ouvrir leur usine au public par des cars de CRS Crédits : PASCAL LACHENAUD - AFP

Ses détracteurs le surnomment "Frankenfish"

Le saumon transgénique, premier animal OGM destiné à la consommation humaine, est en vente au Canada, et des associations de consommateurs et de défenseurs de l'environnement craignent qu'il puisse se retrouver dans nos assiettes, à la faveur de l'accord CETA. Explications avec Anne-Laure Barra.

Une édition présentée par Camille Magnard

À venir dans ... secondes ...par......