LE DIRECT
Trois enfants guadeloupéens vont à l'école en passant devant un mur sur lequel est écrit 'Vive l'indépendance' à Pointe-à-Pitre, France.

1967-1974 : les cadences troubles des Antilles françaises

59 min
À retrouver dans l'émission

Martinique et Guadeloupe : l'envers de la carte postale.

Trois enfants guadeloupéens vont à l'école en passant devant un mur sur lequel est écrit 'Vive l'indépendance' à Pointe-à-Pitre, France.
Trois enfants guadeloupéens vont à l'école en passant devant un mur sur lequel est écrit 'Vive l'indépendance' à Pointe-à-Pitre, France. Crédits : JEAN-LUC MANAUD/Gamma-Rapho - Getty

En Martinique comme en Guadeloupe, la musique avait toujours accompagné l'histoire et les luttes d'émancipations collectives : depuis le Gwo-ka entonné par les esclaves dans les plantations de café ou de sucre, le quadrille que l'on jouait aux maîtres ou la festive biguine apparue fin XIXème et qui restera longtemps l'une des danses les plus populaires des Antilles françaises. 

Devenus départements français en 1946, Guadeloupe et Martinique restent pourtant sur leur faim : l'intégration à la République n’a pas entraîné de réelle décolonisation économique, aucune industrie n'est venue pallier la fermeture des usines sucrières (dont le modèle est en crise) et dans les années 1960, des discriminations persistent à travers certains bars réservés aux blancs ou l'interdiction du créole dans certaines cours d'école. 

Tandis que s'ouvrent à Pointe-à-Pitre les studios d'Henri Debs où s'enregistre la crème de l'époque dans les styles les plus divers, certains musiciens comme Guy Conquette décident d’utiliser la musique comme vecteur de revendication politique, ressuscitant pour l’occasion l’esprit "marron" et le gwoka qui s’en allaient mourir d’oubli. Misère économique, chômage de masse parmi la jeunesse, mal logement et malnutrition, les raisons de la colère fermentent et aboutissent à la dramatique répression des manifestations de Pointe-à-Pitre, en mai 1967

"Antilles méchant bateau", allusion aux bateaux négriers qui avaient, à partir de 1630, importé sur place des centaines de milliers d'esclaves
"Antilles méchant bateau", allusion aux bateaux négriers qui avaient, à partir de 1630, importé sur place des centaines de milliers d'esclaves Crédits : Born Bad records (2018)

Merci à Geneviève Angély pour son aide à la traduction.

Programmation musicale et archives

  • Archive pré-générique : “Au bout du petit matin bourgeonnant d’anses frêles les Antilles qui ont faim..."Aimé Césaire, extrait de Cahier d’un retour au pays natal (1939) publié sur le disque Insularité et poésie / Les grandes voix du sud / Vol.2 (Frémeaux)
  • Cyril Diaz et son orchestre : Feeling happy (1959) réédité sur la compilation Disques Debs International / Vol. 1 (Strut records, 2018) - fond sonore - 
  • Joseph Lacides : Yo ka biguine (1963) réédité sur la compilation Antilles méchant bateau (Born Bad records, 2018)
  • Robert Mavounzy et son orchestre antillais : Chauffé biguine la (1953) apparait sur la compilation Biguine : Anthologie de la tradition antillaise (1930-1954) / Vol. 4 (Frémeaux, 2016)
  • André Mahy (et Camille Sopranne) : Antilles méchant bateau (vers 1960) réédité sur la compilation Antilles méchant bateau (déjà cité)
  • Ensemble de quadrille guadeloupéen (Amboise Gouala et Elie Cologer) : L'été (1972), apparait sur la compilation Slavery in America - Musiques issues de l esclavage aux Amériques/Redemption songs 1914-1972 - fond sonore - 
  • Félix Valvert et son orchestre: 1848 - hommage antillais à Victor Schoelcher (1954) apparait sur la compilation Biguine : Anthologie de la tradition antillaise (déjà citée)
  • Erick Cosaque : Bonsoir mes frères, extrait de l'album Jean La Line La Cléré (1981)- fond sonore - 
  • Au bout du petit matin, sur cette plus fragile épaisseur de terre que dépasse de façon humiliante son grandiose avenir – les volcans éclateront..."Extrait de Cahier d un retour au pays natal d'Aimé Césaire (déjà cité)
  • Maurice Alcindor : Sékirité sociale (1970) réédité sur la compilation Disque la rayée. 60's French West Indies Boo-Boo-Galoo (2017)
  • Sydney Lérémon et ses Amis su Calvaire Baie-Mahault : You You Matayango (date inconnue) figure sur la compilation Disques Debs International / Vol. 1 (déjà citée) - fond sonore - 
  • Guy Conquette : Assez fait cancan figure sur la compilation Disques Debs International (déjà citée) 
  • Valey Turenne : Pa lage (Léwòz-gwoka, Guadeloupe) enregistré en 1962 par Alan Lomax et édité sur l'album Caribbean voyage - The 1962 fields recordings - The Alan Lomax collection - fond sonore -
  • Daniel Forestal et sa guitare : Ces p'tits je t aime (date inconnue) figure sur la compilation Disques Debs International (déjà citée) 
  • Henri Debs quintet : Douce Kombass (1962) figure sur la compilation Disques Debs International (déjà citée) - fond sonore - 
  • Henri Debs sextet et Paul Blamar : Moin çé on maléré (1962) figure sur la compilation Disques Debs International (déjà citée)
  • Archive : discours du Général de Gaulle en Guadeloupe diffusé le 3 mai 1960 (ORTF)
  • Geno Exile : Lan misè (date inconnue) figure sur la compilation Disques Debs International (déjà citée)
  • Archive : Incidents à Basse-terre, France Inter, 21 mars 1967
  • Guy Conquette : La Guadeloupe malade (45t Aux Ondes, 1970) - fond sonore -
  • Archive : les incidents de mai 1967, souvenirs de Solange Yvon Coudrieux diffusés dans l'émission Là-bas, si j’y suis (France Inter, 4 mars 2009)
  • "Chanson de mai 1967" (titre et auteur inconnus) diffusée dans l'émission Là-bas, si j’y suis (France Inter, 4 mars 2009)
  • Rémy Mondey : Meringue mondey  (1971) - fond sonore - 
  • Archive : "Mais le chômage est toujours là, alors pour le fuir on part en métropole...", France Inter, enquête sur les Antilles françaises, 14 mai 1971
  • Henri Guédon  : Tou patou fêmé (ibo moruno) extrait de l'album Cosmozouk percussion (1974)

Rediffusion de l'émission du 2 mars 2019

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......