LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Joy Division en concert au Bowdon Vale Youth Club le 14 mars 1979

1976-1985 : Manchester, les brumes existentielles

59 min
À retrouver dans l'émission

A la fin des années 70, cette ville sur le déclin voit advenir la new wave de Joy Division, The Fall ou de A certain ratio, avant d'assister à l’émergence des premières rave parties hallucinées de l’Haçienda.

Joy Division en concert au Bowdon Vale Youth Club le 14 mars 1979
Joy Division en concert au Bowdon Vale Youth Club le 14 mars 1979 Crédits : Martin O'Neill/Redferns - Getty

Jadis fleuron de la Grande Bretagne conquérante, celle de la révolution industrielle, des filatures mécaniques de coton, des cheminées, des entrepôts et des canaux, Manchester entre brutalement, au début des années 1970, dans l’ère post-industrielle, la récession fermant les usines à tour de bras et envoyant leurs ouvriers pointer au chômage

Beaucoup des maisons de briques traditionnelles, insalubres certes mais qui maintenaient vivants les liens communautaires sont remplacées par de grands ensembles de béton aussi gris que déprimants. 

A Manchester, on soigne le mal-être des chômeurs et des ménagères en distribuant massivement des antidépresseurs, les vieux calment leurs nerfs en s’abrutissant au bingo, chacun cale sa faim en avalant des meat pies. Culturellement, il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent jusqu'au concert surprise donné, le 4 juin 1976, par les Sex Pistols

Parmi la poignée de spectateurs présents ce soir-là dans la salle, nombre de ceux qui écriront les années suivantes la légende musicale de la ville : les punks de Buzzcocks, les futurs membres de Joy Division (et de New Order), de The Fall, mais aussi le journaliste Tony Wilson qui, en 1978, fondera le label Factory Records.  

Cette révolution musicale, celle de la New wave, s'accompagnera également d'une nouvelle imagerie, via les créations de pochettes du jeune graphiste Peter Saville, tout juste diplômé des Beaux-Arts de la ville.
Factory Records qui engendrera par la suite l'Haçienda, temple de la danse, de la house music ou de l'acid house, et des raves parties sous substances...

Affiche de l'Haçienda, créée par Peter Saville
Affiche de l'Haçienda, créée par Peter Saville Crédits : Peter Saville

Correctif : 

Un regrettable lapsus mentionne dans l'émission Hermann Hesse comme un proche d'Hitler dont le destin avait inspiré, à ses débuts, le groupe Warsaw (futur Joy Division). il s'agit bien évidemment de Rudolf Hess. 

Programmation musicale et archives

  • Archive pré-générique : Le ciel gris de Manchester dans l'émission Panorama, France Culture, 18-02-1981
  • Joy Division : Transmission, extrait de l'album Unknown pleasures (1979) - fond sonore - 
  • Joy Division : Atmosphere, extrait de l'album Closer (1980) 
  • Section 25 : Babies in the bardo, extrait de l'album Always Now (1981) - fond sonore - 
  • Archive : "Royaume-Uni, un partenaire en difficulté", extrait de l'émission Magazine 74, diffusion sur la RTF le 30/01/1974, (réal. Francis Warin)
  • Buzzcocks : Boredom, extrait de Spiral Scratch (45t, 1977)
  • Sex Pistols : Pretty vacant, enregistré en public à Manchester le 4 juin 1976 et édité sur la compilation Sex Pistols : Live 76 (2016) - fond sonore - 
  • The Fall : Industrial estate, de l'album Live at the Witch Trials (1978) - fond sonore - 
  • The Fall : Totally wired (1980)
  • Archive : les spectateurs de l’Electric Circus de Manchester, figure dans le film Joy Division, réalisé par Grant Gee (2007)
  • Joy Division : Leaders of men, extrait du super 45 tours An ideal for living (1978) - fond sonore - 
  • Joy Division : She's lost control, extrait de l'album Unknown pleasures (1979) 
  • Joy Division : Heart and Soul, extrait de l'album Closer (1980) - fond sonore - 
  • Archive : Tony Wilson accueille Joy Division sur le plateau de Granada TV le 20 septembre 78
  • A Certain Ratio : Flight, extrait de l'album The graveyard & the ballroom (1979) - fond sonore - 
  • A Certain Ratio : Do the du (casse), extrait de l'album The graveyard & the ballroom (1979)
  • The Durutti Column : Katherine, de l'album The return of the Durutti Column (1980) - fond sonore -
  • Annonce de la mort de Ian Curtis, extraite du film 24 hour party people de M. Winterbottom (2002)
  • Joy Division : Love will tear us apart (1980) - fond sonore - 
  • New Order : Blue monday, extrait de l'album Power, corruption & lies (1983)
  • Happy mondays : 24 Hour Party People, extrait de l'album Squirrel and G-Man Twenty Four Hour Party People Plastic Face Carnt Smile (White Out) 1987
  • New Order : Ecstasy, extrait de l'album Power, corruption & lies (1983) - fond sonore - 
  • Dislocation dance : Yops course, de l'album Music Music Music (1981) - fond sonore - 
  • Oasis : Wonderwall, extrait de l'album (What's The Story) Morning Glory? (1995)

Playlist à emporter

En cliquant sur "Ajouter à"... (passer la souris en haut à gauche)  vous pouvez récupérer tout ou partie de la playlist de cette émission  sur Spotify, Apple Music, Deezer ou Youtube.

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......