LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Alger, manifestation du 22 mars 2019

Algérie : de la peur à la contestation, les années Bouteflika

59 min
À retrouver dans l'émission

Exploration musicale de l’Algérie depuis la fin des années 1990, marquée par l'enlisement de sa jeunesse slalomant entre chômage, ennui, débrouille, football et hip-hop (rediffusion)

Alger, manifestation du 22 mars 2019
Alger, manifestation du 22 mars 2019 Crédits : Farouk Batiche /picture alliance via Getty Images - Getty

Vendredi après vendredi, depuis le début de la contestation actuelle, un hymne s'impose dans les cortèges : La Casa del Mouradia. Dénonçant la mainmise et les arrangements de la caste politique en place, cette chanson fut composée en 2018  par les supporteurs du club de foot d'Alger, l'USMA. Un simple chant de footeux? C'est que depuis longtemps en Algérie, le football constitue plus qu'un passe-temps. Durant la décennie noire, c'est notamment dans les stades que s'exprimaient les contestations politiques.  

Cette décennie noire que l'accession au pouvoir de Bouteflika en 1999 avait permis de refermer, avant que les problèmes endémiques resurgissent : corruption et clientélisme au sommet de l'Etat, et en bas de l'échelle, le chômage qui frappe en masse la jeunesse. Ainsi était né le stéréotype des "hittistes", ces types qui tiennent les murs, que raconte avec humour Fellag, ou que décrit la romancière Maïssa Bey dans ses Nouvelles d'Algérie (Grasset, 2001) : 

"La journée est encore longue. Rien d'autre à faire qu'à traîner avec les copains. Pas encore l'heure de partager le premier joint. On se cale contre le mur. Le même mur depuis la nuit des temps. Chacun son territoire. Celui-là, il va bientôt prendre la forme de notre dos." 

A cette jeunesse sans perspectives, réduite à l'oisiveté par le chômage et à la soumission par la crainte du retour des violences, l'émergence d'une scène hip-hop à Alger, va servir de porte-voix. 

Dans cette histoire on croisera des hymnes de stades, des types tenant les murs, de frêles esquifs, et des paraboles tournées vers l’horizon.

"Le Micro brise le silence", 3ème album du groupe du même nom, publié en 1999
"Le Micro brise le silence", 3ème album du groupe du même nom, publié en 1999 Crédits : Universal music

Programmation musicale et archives

  • Archive pré-générique : “Maintenant on ne dit plus vendredi mais jour de manifestation, extrait de l'émission One, two, three, viva l’Algérie produite par Adila Bennedjaï-Zou, diffusion France Culture, Les Pieds sur terre, 14/03/2019
  • Gnawa Diffusion : Istikbar (bleu blanc gyrophare), extrait de l’album Fucking cowboys (2006) - fond sonore - 
  • Archive : “On étouffe”, extrait de l'émission One, two, three, viva l’Algérie (déjà citée)
  • Ouled El Bahdja : La casa del Mouradia (publié en 2018, également disponible ici)
  • Extraits de la compilation Radio Algeria (Sublime Frequencies, 2006) - fond sonore -
  • Rabah Donquishoot : Serraqin, album Dernier cri (2009)
  • Nordine Staifi : Aye leli lelou (1985) - fond sonore -
  • Hamma Boys : L'Algérie le conte de fées, figure sur la compilation Algerap (1998)
  • Raina Rai : Ya Zina (1989) - fond sonore -
  • Cheb Hasni : Sbaart Ou Tal Adabi, d'abord publié en cassette puis réédité en 2008 sur l'album posthume Le roi de la chanson sentimentale
  • Intik : La victoire, album La victoire (2001)
  • Intik : Intro, de l’album Intik (1999) - fond sonore -
  • Lotfi double Kanon : Lakamora (1999)
  • Le Micro Brise le Silence : Istiraha (Interlude), de l'album Le Micro Brise le Silence (1999) - fond sonore -
  • Fellag  : “Chez nous en Algérie, les murs ce sont des centres culturels", extrait de son spectacle Le dernier chameau (2005)
  • Sofiane Saidi & Mazalda : Bab el Saida, de l’album El ndjoum (2018)
  • Fellag : “Les filles” extrait du spectacle Djurdjurassique Bled enregistré à Paris en 1997 
  • Gnawa Diffusion : Ombre-elle, de l'album Algeria (1999)
  • Souad Massi : Houria (liberté), 2010 - fond sonore - 
  • Archive : Kamel Daoud : "Ca n'est pas une répression, c'est une punition", extrait de l'émission "Nous autres", France Inter, Zoé Varier, 17/06/2011
  • Khaled : El harraga, album C'est la vie (2012)
  • Takfarinas : Eznad - La colère, de l'album Salamet (1995)
  • Archive : "Y en a marre", deux manifestants à Alger, le 9 avril 2019 (France Inter)
  • Raja Meziane : Allo le système (2019)

Merci pour leurs conseils à Yassine Bouzar et Adila Bennedjaï-Zou

Playlist à emporter

En cliquant sur "Ajouter à"... (en haut à gauche) vous pouvez    récupérer tout ou une partie de la playlist de cette émission sur   Spotify, Apple Music, Deezer ou Youtube

Rediffusion de l'émission du 20 avril 2019

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......