LE DIRECT
Photo de la fameuse nuit du 12 juillet 1979 au Cosmikey Park à Chicago. La fumée émane d'une caisse remplie de disques disco détruite à l'aide d'explosifs, initiée par le DJ Steve Dahl, avant l'irruption du public sur la pelouse.

Chicago, 12 juillet 1979 : le bûcher des vanités disco

59 min
À retrouver dans l'émission

Retour sur la Disco Demolition Night, étrange et inquiétante performance organisée l’été 1979 dans un stade de baseball de Chicago, afin de contrer la suprématie de la musique disco.

Photo de la fameuse nuit du 12 juillet 1979 au Cosmikey Park à Chicago. La fumée émane d'une caisse remplie de disques disco détruite à l'aide d'explosifs, initiée par le DJ Steve Dahl, avant l'irruption du public sur la pelouse.
Photo de la fameuse nuit du 12 juillet 1979 au Cosmikey Park à Chicago. La fumée émane d'une caisse remplie de disques disco détruite à l'aide d'explosifs, initiée par le DJ Steve Dahl, avant l'irruption du public sur la pelouse. Crédits : Paul Natkin - Getty

Ce 12 juillet 1979 à Chicago, on crève de chaud. C’est encore pire pour ceux qui sont coincés au volant dans les embouteillages, comme à proximité du Comiskey Park, le stade des White Sox, l’une des deux équipes de baseball de la ville. Ce à quoi la foule, inhabituellement dense, s’apprête à assister dépassera le simple rassemblement sportif. Pour tenter de remplir les tribunes et les caisses du club, la direction a en effet embauché un sulfureux disc jockey chicagoan, Steve Dahl,qui doit intervenir entre les deux matchs programmés pour ce qu'il a baptisé une "Disco demolition night". 

Photo d'une des 44 caméras de la télévision de Chicago, le soir du 12 juillet 1979 au Cosmikey Park, sur laquelle est inscrit "Disco Sucks", un des nombreux panneaux affichés partout dans le stade, lors de cette soirée "Disco Demolition Night"
Photo d'une des 44 caméras de la télévision de Chicago, le soir du 12 juillet 1979 au Cosmikey Park, sur laquelle est inscrit "Disco Sucks", un des nombreux panneaux affichés partout dans le stade, lors de cette soirée "Disco Demolition Night" Crédits : Paul Natkin - Getty

Le disco et son style frimeur, décontracté et dansant qui chavire depuis une poignée d’années toutes les stations de radio et les boites de nuit d’Europe et des Etats-Unis, au grand damne des fans de rock, mais aussi d'une partie de l'Amérique rurale, blanche et conservatrice. 

Dans cette histoire qui coïncidera avec le début du déclin du disco, on croisera un DJ énervé, des vinyles changés en frisbees, des tranches de bacon, des corps libérés et une bonne dose de TNT. 

Programmation musicale

  • Wood, brass & steel : Funkanova, de l'album éponyme (1976) - fond sonore -
  • Jim Lalumia & The psychotic frogs : Death to disco (1977)
  • Queen : We will rock you, de l'album News of the world (1977) - fond sonore -
  • Archive : extrait d'une captation de la Disco Demolition Night par une chaine de télévision américaine (source Youtube)
  • Public Image Limited (PIL) : Death disco, de l'album Metal box (1979)
  • Chic : Le Freak, de l'album C'est chic (1978) - fond sonore -
  • MFSB : TSOP (The Sound of Philadelphia), de l'album Love is the message (1973) - fond sonore -
  • Donna Summer : Love to love you baby, de l'album Love to love you baby (1975)
  • George McCrae : Rock your baby (1974) - fond sonore -
  • Archive : Le journaliste André Bercoff dans Inter Actualités du 21 octobre 1979 sur France Inter
  • Disco-Tex & The Sex-O-Lettes : Get dancing, album éponyme (1974)
  • The Trammps : Disco inferno, extrait de la bande-originale du film La Fièvre du samedi soir, de John Badham (1977) - fond sonore -
  • Led Zeppelin : When the levee breaks, de l'album Led Zeppelin IV (1971)
  • Led Zeppelin : Carouselambra, de l'album In through the out door (1979) - fond sonore -
  • Rick Dees & his cast of idiots : Disco duck, album Disco duck (1977)
  • Manu Dibango : Soul Makossa, de l'album Soul Makossa (1972) - fond sonore -
  • Nedra : Get up and dance (1981)
  • Nate Williams : Mugged by love (instrumental), The Real sound of Chicago (1979)
  • Archive : extrait d'une captation de la soirée du 12 juillet 1979 au Cosmikey Park Chicago (source Youtube)
  • Gloria Gaynor : I will survive, de l'album Love tracks (1978)
  • Michael Jackson : Don't stop 'til you get enough, de l'album Off the wall (1979) - fond sonore -
  • Frankie Knuckles & Jamie Principle : Your love (1986)

Playlist à emporter 

En cliquant sur "Ajouter à"... (en haut à gauche) vous pouvez récupérer tout ou partie de la playlist de cette émission sur Spotify, Apple, iTunes ou Youtube.

Première diffusion le 03/11/2018

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......