LE DIRECT
Budapest, 1985

Hongrie : "La baraque la plus gaie du camp"

58 min
À retrouver dans l'émission

A la fin des années 60, Budapest fait figure d’électron relativement libre au sein du bloc soviétique. Après la répression du soulèvement de 1956, une ouverture économique instaure un climat plus libéral qu'ailleurs dont s'empare une génération de musiciens pour inventer un rock élégant et raffiné.

Budapest, 1985
Budapest, 1985 Crédits : Chris Niedenthal/The LIFE Images Collection - Getty

Après la répression de l'insurrection de 1956 et la liquidation du héros national Imre Nagy (qui avait voulu instaurer dans le pays un “communisme à visage humain”) s'installe au pouvoir qui, celui qui présidera aux destinées de la Hongrie pendant plus de 30 ans János Kádár, parvenant habilement à obtenir de Moscou un assouplissement du régime inédit au sein du bloc de l'Est.

D’abord honni des Hongrois pour son rôle dans le traumatisme de 1956, il énonce dès 1963 un compromis : “celui qui n’est pas contre nous est avec nous”. L'espoir renaît, tandis qu'est décrété l'amnistie pour les condamnés de 56, l'assouplissement de la censure, des passeports accordés avec largesse ou la dépénalisation de l'homosexualité. Il lance ensuite en 1968 une série de mesures économiques qui assouplit les règles collectivistes. On parle alors ironiquement de “socialisme du goulash" (le plat national) et de la Hongrie comme "la baraque la plus gaie du camp” socialiste. 

Pochette de l'album du groupe Piramis (1977)
Pochette de l'album du groupe Piramis (1977) Crédits : Label Pepita

Surfant sur la vague beat qui se propage alors, une poignée de groupes vont profiter de cette embellie pour générer, la décennie suivante, une élégante et vivante scène rock, s'aventurant parfois sur des terrains contestataires. Les pionniers s'appellent Illés, Omega, Metro. Puis, en 1971, viendra Locomotív GT, et quelques années plus tard, les premiers groupes punk du bloc de l'Est. 

Malgré des périodes de crispations et d'intimidations envers cette scène bouillonnante, la jeune génération se remet à espérer. Et à contester le pouvoir en place, englué dès le début des années 1980 dans de fortes turbulences économiques qui aboutiront à débrancher du rideau de fer... 

Avec l'aide de Valentin Henry

Les membres de Locomotiv GT, photographiés sur les bords du Danube en 1974
Les membres de Locomotiv GT, photographiés sur les bords du Danube en 1974 Crédits : Istvan Bara/Keystone/Hulton Archive - Getty

Programmation musicale et archives 

  • Archive pré-générique : les eaux du Danube sont-elles bleues? Le journaliste Iván Boldizsár au micro de Bernard Latour sur France Culture le 29-12-1973
  • Anna Adamis & Gábor Presser : Ringasd el magad No. 2 (circa 1973), figure sur la compilation Well Hung - 20 Funk-Rock Eruptions From Beneath Communist Hungary - Volume 1 (Finder Keepers, 2008) - fond sonore - 
  • Kati Kovács : Add már Uram az esőt! ("Seigneur, donnez nous la pluie", 1972) réédité sur la compilation Well Hung... (déjà citée)
  • Archive  : Alain de Sédouy suit l'avancée des chars soviétiques dans Budapest à l'automne 1956
  • Illés : Rock and roll Rézi, album Illések és pofonok (1969) - fond sonore -
  • Omega : Kállai kettős, album Trombitás Frédi és a Rettenetes Emberek (1968) - fond sonore - 
  • Bergendy : Bordal, album Hétfő (1973)
  • Illés : Nekem oly mindegy, album Add a kezed (1972) - fond sonore -
  • Illés : A bolond lány(BOF "These young people!", réalisé par Tamás Banovich en 1967) réédité sur la compilation Well Hung... (déjà citée)
  • Hungária : Végállomás, extrait du Koncert a Marson (1970) - fond sonore - 
  • Archive : interruption d'émission des radios de Prague (Victor Vramant, France inter, 21-08-1968)
  • Omega : Felbeszakadt koncert ("le concert interrompu") sur l'album 10 000 lépés (1969)
  • Metro : A Pénz, album Metro (1969) réédité sur la compilation Well Hung... (déjà citée)
  • Béla Bartók : Rutén kolomejka Sz 98 BB 104 n°35, album Belà Bartok : 44 duos pour 2 violons (par András Keller et János Pilz) - fond sonore - 
  • Illés : Ész és lelkiismeret ("Intelligence et conscience"),extrait de l’album Human Rights (1971) 
  • Gábor Szabó : Three king fishers (1968) - fond sonore -
  • Archive : autorisation de l'enseignement du catéchisme dans les écoles (France Inter, 14-10-1974)
  • Locomotív GT : Ezüst nyár, album Locomotív GT (1971) - fond sonore - 
  • Locomotív GT : Mindig magasabbra (“Toujours plus haut”) extrait de l'album Mindig magasabbra (1975)
  • Bergendy : Ismeretlen ember, extrait de l'album Bergendy (1972)
  • Spions : Russian way of life  (Barclay, 1979)
  • URH : Jesus, extrait de l'album This Is A Split (1980?) - fond sonore - 
  • Archive : Gabor Demsky, éditeur clandestin de Samizdat dans l'émission "Résistances", Antenne 2, 6-12-84
  • Illés : A szó veszélyes fegyver, album Add a kezed (1972) - fond sonore -
  • Archive : manifestation pour la démocratie à Budapest le 16-3-87 (France Inter, Thierry Bourgeon)
  • Piramis : Ki tudja, hol van, extrait de l'album Piramis (1977)

Playlist à emporter

En cliquant sur "Ajouter à"... (en haut à gauche) vous pouvez récupérer tout ou une partie de la playlist de cette émission sur   Spotify, Apple Music, Deezer ou Youtube

Bibliographie

Concert en Pologne, 1987

Avoir 20 ans à l'EstLe Seuil, 1989

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......