LE DIRECT
Lucio Battisti : Amore e non amore (1971)

Italie 1969-1982 : la bande-son des années de plomb

59 min
À retrouver dans l'émission

Tandis que les Brigades rouges et les groupuscules néo-fascistes sèment la terreur et la mort, les musiciens italiens se font l'écho, entre chanson romantique, rock, funk ou disco, des interrogations d'un peuple

Lucio Battisti : Amore e non amore (1971)
Lucio Battisti : Amore e non amore (1971) Crédits : Silvio Nobili (Dischi Ricordi)

L'explosion, le 12 décembre 1969, d'une bombe Piazza di Fontana à Milan inaugure en Italie ce que les historiens qualifieront plus tard d'années de plomb, une décennie mortifère où le terrorisme d’extrême gauche (et notamment celui des Brigades rouges, fondées en 1970) répond à celui de l’extrême droite avec parfois, les complicités nauséabondes de services secrets italiens, voire de la CIA. 

Face à ce déchaînement de violences (enlèvements, assassinats, attentats à la bombe...) qui fera près de 500 morts en 18 ans, et dans un contexte sociale très tendu (nombreux mouvements de grèves, occupations d'usine) la culture connait une très forte politisation. Le cinéma multiplie les films sur le terrorisme et les musiciens expriment les doutes d'une société. Cantautori (auteurs compositeurs de chansons à texte), rockers (l'Italie est une terre d'élection du rock progressif) ou autres, la plupart des musiciens italiens prend position, parfois de manière surprenante comme en 1976, lorsqu'Adriano Celentano dénonce la flambée des prix de l'essence et appelle à la dévaluation de la lire !

Merci pour leur aide précieuse à Pablo Valéro ainsi qu'à Claude-Armand Decastiaux

Programmation musicale et archives

  • Archive pré générique : "Aujourd'hui, tout le monde est une victime potentielle" : l'industriel Luigi Rossi, sur France inter le 26/11/1980
  • Lucio Battisti : Anima Latina, de l'album Anima Latina (1974) - fond sonore - 
  • Massimo Ranieri : Se bruciasse la città (1969)
  • Osanna : Milan calibre 9, du 45 tours There Will Be Time / Milan Calibre 9 (1972) - fond sonore - 
  • Archive : premier attentat des années de plomb, à la Piazza Fontana de Milan sur France Inter, Michel Anfrol, le 12/12/1969
  • I Chiodi : Il mondo cosi non va (1967)
  • Adriano Celentano : I want to know, album Svalutation (1976)
  • Quittez l’Italie, ce pays est en voie de destruction” extrait du film "Nos meilleures années" réalisé par Marco Tullio Giordana (2003)
  • Ennio Morricone : Enquête sur un homme au dessus de tout soupçon - titre principal, extrait de la bande originale du film du même nom réalisé par Elio Petri (1970) - fond sonore - 
  • "Quelle différence entre des malfaiteurs et la subversion organisée?" : extrait du film “Enquête sur un citoyen au dessus de tout soupçon réalisé par Elio Petri (1970)
  • Fabrizio De André : La collina, de l'album Non al denaro non all'amore né al cielo (1971)
  • Banco del Mutuo Soccorso : Canto nomade per un prigioniero politico, de l'album Io sono nato libero (1973) - fond sonore - 
  • Franco Battiato : Fenomenologia, de l'album Fetus (1972)
  • Lucio Battisti : Dio mio no, de l'album Amore e non Amore (1971)
  • Adriano Celentano : Svalutation, album Svalutation (1976)
  • Archive : annonce par la radio italienne de l'enlèvement d'Aldo Moro le 16/03/1978
  • Le Orme : Una dolcezza nuova, de l'album Uomo di pezza (1972) - fond sonore - 
  • Archive : coup de fil annonçant la mort d'Aldo Moro enregistré par la police italienne le 9 mai 1978
  • Archive : stupeur après l'annonce de la mort d'Aldo Moro, France Inter le 09/05/1978 
  • Oro : Stop the war (1977) figure sur la compilation Napoli Segreta Vol.1 (Nu Guinea Records, 2018)
  • Archive : suites de l'attentat de la gare de Bologne, France inter le 06/08/1980
  • Nino Rota : extrait de la BOF Répétition d'orchestre (Prova d'orchestra), 1978
  • Skiantos : Ragazzo di strada, de l'album Pesissimo ! (1980)
  • Victrola : Maritime tatami (1983), réédité sur la compilation Mutazione / Italian electronic & new wave underground 1980 - 1988 (2013)

Playlist à emporter

En cliquant sur "Ajouter à"... (en haut à gauche) vous pouvez  récupérer tout ou une partie de la playlist de cette émission sur  Spotify, Apple Music, Deezer ou Youtube.

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......