LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Jimi Hendrix sur scène au Royal Albert Hall de London (février 1969)

Jimi Hendrix au pays des femmes électriques

1h
À retrouver dans l'émission

50 ans après la disparation du musicien, retour sur la genèse de son ultime album studio achevé, "Electric Ladyland", où Hendrix se révèle en maître d’œuvre d’un univers sonore complexe et onirique.

Jimi Hendrix sur scène au Royal Albert Hall de London (février 1969)
Jimi Hendrix sur scène au Royal Albert Hall de London (février 1969) Crédits : David Redfern/Redferns - Getty

En décembre 1967, Jimi Hendrix a 25 ans. L'année écoulée, il a publié ses deux premiers albums, Are you experienced et Axis : Bold as love qui l'ont consacré guitariste de génie. Mais pour son prochain opus, cet éternel insatisfait rêve de plus singulier. Il se lance alors dans la création d'un nouvel album qui deviendra Electric Ladyland, l’électrique pays des femmes ou plutôt “le pays des femmes électriques”, ces nuées de filles qui tournent autour des rockstars, celles que les autres qualifient de “groupies” mais dont Hendrix pense que certaines comprennent mieux que bien des mecs ce qu’il cherche à dire. 

Ces filles que cet ogre insatiable fait valser dans son lit, les nuits tombées, entre les bras de qui il se noie, il se perd, il se rêve : bien mieux que dans une famille, la sienne n’ayant jamais été un refuge. Le pays des femmes électriques donc, ou la promesse de se trouver un espace à soi pour échapper au chaos du monde. 

En 1968, au Drake Hotel de New York, devenu son refuge pour l'élaboration d'Electric Ladyland
En 1968, au Drake Hotel de New York, devenu son refuge pour l'élaboration d'Electric Ladyland Crédits : Roz Kelly/Michael Ochs Archives - Getty

Sauf que l'accouchement de cette oeuvre sera long et chaotique. Débuté en décembre 1967 à Londres, il se poursuivra les mois suivants à New York. En parallèle, Jimi et ses musiciens enchaînent les concerts à un rythme effréné à travers les Etats-Unis. Peu à peu, des tensions apparaissent avec Noel Redding, son bassiste, exaspéré par le perfectionnisme d'Hendrix et le défilé des fans et des amis en studio. Chas Chandler, le producteur de l'album, jette l'éponge. Epaulé de l'ingénieur du son Eddy Kramer et de son batteur Mitch Mitchell, Hendrix aura alors les coudées franches pour mener son projet à terme. 

Programmation musicale et archives 

  • Archive pré-générique : Jimi Hendrix à propos de l'album _Electric Ladyland_, cité dans
    The Jimi Hendrix story, biographie racontée par Philippe Manœuvre (Arcade, 1995)
  • Jimi Hendrix : Somewhere, maquette enregistrée au Drake Hotel de New York (1968) - fond sonore -
  • Jimi Hendrix : Electric Ladyland (version instrumentale, 1968), publié sur la compilation The Jimi Hendrix Experience (MCA Records, 2000) - fond sonore -
  • Jimi Hendrix : Somewhere (1968), publié sur l'album posthume People, hell and angels (2013)
  • Jimi Hendrix : Inside Out (1968), sur People, hell and angels (déjà cité) - fond sonore -
  • Jimi Hendrix : Burning of the midnight lamp (version de travail, 1967), enregistré à Londres le 9 mai 1967 et édité sur la compilation The Jimi Hendrix Experience (déjà citée) - fond sonore -
  • The Jimi Hendrix Experience : Burning of the midnight lamp, version de l'album Electric Ladyland (1968)
  • The Jimi Hendrix Experience : Crosstown traffic, de l'album Electric Ladyland (déjà cité) - fond sonore -
  • The Jimi Hendrix Experience : All along the watchtower, de l'album Electric Ladyland (déjà cité)
  • The Jimi Hendrix Experience : 1983... (A merman I should turn to be), de l'album Electric Ladyland (déjà cité) - fond sonore -
  • Archive : Eddy Kramer à propos de Jimi Hendrix et de son intérêt pour le mixage, extrait de The Jimi Hendrix story (déjà cité)
  • The Jimi Hendrix Experience : Rainy day, dream away, de l'album Electric Ladyland (déjà cité)
  • Jimi Hendrix : Long hot summer night, maquette enregistrée au Drake Hotel de New York (1968) - fond sonore -
  • The Jimi Hendrix Experience : Gypsy eyes, de l'album Electric Ladyland (déjà cité)
  • Archive : le producteur Chas Chandler quitte le navire, extrait de The Jimi Hendrix story (déjà cité)
  • Archive : Mitch Michell à propos du perfectionnisme de Jimi Hendrix, extrait de The Jimi Hendrix story (déjà cité)
  • The Jimi Hendrix Experience : Voodoo Chile, de l'album Electric Ladyland (déjà cité) - fond sonore - 
  • The Jimi Hendrix Experience : House burning down, de l'album Electric Ladyland (déjà cité)
  • The Jimi Hendrix Experience : (Have you ever been to) Electric Ladyland, de l'album Electric Ladyland (1968) - fond sonore -
  • The Jimi Hendrix Experience : 1983... (A merman I should turn to be), de l'album Electric Ladyland (déjà cité) - fond sonore -
  • The Jimi Hendrix Experience : Voodoo Chile (slight return), enregistré au Royal Albert Hall de Londres le 24 février 1969 et édité sur la compilation The Jimi Hendrix Experience (déjà cité)
Paroles de "Rainy day, dream away"
Paroles de "Rainy day, dream away" Crédits : Rock and Roll Hall of Fame, Cleveland, Ohio

Bibliographie

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......