LE DIRECT
Compilation Ote Maloya (Birth of Electric Maloya) (2017)

Le Maloya : les maux de la Réunion

59 min
À retrouver dans l'émission

Juke-Box accoste à la Réunion au son du Maloya, musique ancestrale dont l’évolution recoupe l’histoire de l’île et que, dans les années 1970, une jeune génération de musiciens se met en tête de moderniser.

Compilation Ote Maloya (Birth of Electric Maloya) (2017)
Compilation Ote Maloya (Birth of Electric Maloya) (2017) Crédits : Strut Records

Les origines du Maloya remontent aux rituels funéraires des esclaves malgaches importés au XVIIIème sur l'île Bourbon, alors possession du Royaume de France. Lors de cérémonies rituelles appelées “services”, ces travailleurs des plantations de café ou de canne à sucre y célèbrent la mémoire de leurs ancêtres, jusqu’à la transe.

Tandis que le rouleur donne le tempo, frappant sur sa barrique tendue d'une peau de bœuf, que le caïambe fait vibrer ses grains de riz ou ses fleurs séchées et que le bobre fait résonner sa calebasse, on chante et on s'interpelle en créole réunionnais pour mieux dénoncer, sans être compris des colons, les douleurs et les injustices du quotidien.

Soupçonnant son caractère subversif, les autorités françaises (la Réunion est devenue un département en 1946) décident d'en interdire la pratique. Le Maloya entre dans la clandestinité : on se cache pour le chanter et le danser, à la nuit tombée, loin des usines. A la fin des années 50, sous l'influence du Parti communiste réunionnais, cette musique devient le vecteur des revendications autonomistes. 

Dans les années 1970, une jeune génération de musiciens locaux décide de s'emparer de cet héritage pour le moderniser, l'électriser, et l'adapter aux nouvelles réalités de l'île : parmi ces musiciens, on trouve notamment Danyel Waro, Granmoun Lélé, ou encore le sublime et écorché Alain Peters. 

Dans cette histoire on croisera des feuilles imperméables aux sarcasmes, des descentes de police dans des studios, des musiciens transportés dans des camions bâchés, des rythmes obsédants et des fulgurances a capella...

Reconnu en 2009 patrimoine culturel immatériel de l'humanité par l'Unesco, le Maloya continue de rassembler une très large audience sur l’ile. Parmi ses nouvelles voix, la bouleversante Ann O'Aro, dont nous diffusons un titre en fin d'émission, et qui se raconte dans son premier album, tout juste paru sur le label Cobalt.

Programmation 

  • Archive : Extrait de l'émission L'Ile de la Réunion : la population de bourbon, par l'écrivain Marcel Gaultier en 1958 sur la RTF. 
  • Granmoun Lélé (Julien Phileas) : Groovelélé, de l'album Zelvoula (2003)
  • Michou : Maloya ton tisane (1977) et dans la compilation Oté Maloya (The Birth of Electric Maloya On Reunion Island 1975-1986) (Strut Records, 2017)
  • Maxime Lahope : Sous Pied D'Camelias, dans la compilation Oté Maloya (The Birth of Electric Maloya On Reunion Island 1975-1986) (Strut Records, 2017)
  • Archive : Extrait de l'émission L'Ile de la Réunion : la population de bourbon, par l'écrivain Marcel Gaultier en 1958 sur la RTF. 
  • Alain Peters : Ti Cabart, album _Chante Albany (_1978) - fond sonore -
  • Firmin Viry : Pays Bourbon, album Île de la Réunion (1999)
  • Firmin Viry : Valé valé prété moi vo fuzi (1976) - fond sonore -
  • Granmoun Lélé (Julien Phileas) : Inéti, de l'album Zelvoula (2003)
  • Groove Lélé : Servis Kabaré, de l'album Trans-Mission (2009) - fond sonore -
  • Archive : Discours de Paul Vergès, lors des élections législatives partielles à la Réunion en 1963. 
  • Zanmari Baré : Déor in paradi, de l'album Voun (2018, label Cobalt)
  • Danyel Waro : Banm Kalou Banm, de l'album Foutan Fonnkér (1999) - fond sonore -
  • Danyel Waro : Madlinn, de l'album Foutan Fonnkér (1999)
  • Caméléon et Alain Peters : La rosée si feuilles songes (1977)
  • Carroussel : Oté Maloya, de l'album La vie est un mystère (1994)
  • Wati Watia Zorey Band : Rest là Maloya, de l'album Zanz in Lanfér (2016, label Air Rytmo)
  • Ann O'Aro : Kamayang, album éponyme (2018, Cobalt / Buda Musique)

Playlist à emporter 

En cliquant sur "Ajouter à"... vous pourrez récupérer tout ou partie de la playlist de cette émission sur Spotify, Apple, iTunes ou Youtube.

Bibliographie

Album éponyme d'Ann O'Aro

Ann O'AroAnn O'AroCobalt, 2018

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......