LE DIRECT
Soldats italiens et civils arabes autour d'un gramophone à Khoms, Libye, le 17 août 1913.

Le monde à 78 tours par minute

58 min
À retrouver dans l'émission

Retour aux sources de la musique enregistrée, au temps où il était soudain devenu possible d’entendre jaillir des sons via de nouveaux supports : des cylindres puis les premiers disques.

Soldats italiens et civils arabes autour d'un gramophone à Khoms, Libye, le 17 août 1913.
Soldats italiens et civils arabes autour d'un gramophone à Khoms, Libye, le 17 août 1913. Crédits : Amanmanni / Collection De Agostini - Getty

L'avènement de cette révolution technologique (dont Thomas Edison n'avait été que l'un des artisans), raconte également quelque-unes des mutations accomplies en Occident (mais pas uniquement) entre la fin du XIXème siècle et le tournant des années 1950, date à laquelle le microsillon reléguera aux oubliettes le 78 tours : émergence de classes moyennes et urbaines, appétence pour les nouveaux emblèmes de la modernité, diffusion des loisirs et de la société de consommation...

Pingouins écoutant de la musique lors de l'expédition Nimrod en 1909.
Pingouins écoutant de la musique lors de l'expédition Nimrod en 1909. Crédits : Collection De Agostini (paru dans L'Illustrazione Italiana en 1936) - Getty

Programmation musicale et archives

  • Archive pré-générique : Discours de Firmin Gémier lors de la cérémonie du 13 juin 1912 à l’Opéra de Paris, réédité sur l'album Les urnes de l'opera : 1907-1912 (EMI, 2009)
  • César Franck : Variations symphoniques en Fa dièse mineur pour piano et orchestre interprété par Myra Hess, extrait de l'album Les enregistrements 78 tours de His Master's Voice (Appian, 2013) - fond sonore - 
  • Archive : Discours de Firmin Gémier (archive déjà citée)
  • Giuseppe Verdi : Rigoletto, Caro nome (Acte I), air de Gilda, interprété par Nellie Melba, sur l'album Les urnes de l'opera (déjà cité)
  • Rose Avril : Faisons un rêve réédité sur l'album Succès et raretés (Marianne Mélodie, 2016) - fond sonore - 
  • Archive : Thomas Edison récite Mary had a little lamb, 1877 
  • Enrico Caruso : Cielo turchino (1915) repris sur l'album Caruso en chansons (Nimbus, 1990)
  • Georg Friedrich Haendel  : Chaconne (partie 1), interprété par Edwin Fischer, repris sur la compilation Black mirror : Reflections in global musics (1918-1954) (Dust to digital, 2008) - fond sonore -
  • Archive : Gustave Eiffel s'adresse au phonographe en 1891, édité sur La tour Eiffel en chansons : Témoignages historiques et chansons insolites (Marianne Mélodie, 2014)
  • Fédor Chaliapine : Les bateliers de la Volga (1922), réédité sur l'album Récital Fédor Chaliapine (Nimbus, 1991)
  • Christian Zanési : Tours et détours en 78 tours, édité sur l'album Soixante dix-huit tours (Double Entendre, 1979) - fond sonore - 
  • Bey Haffouz Jachar : Mahour gazel-adjir idin beni (1918), repris sur la compilation Victrola favorites (Dust to digital, 2008) - fond sonore - 
  • Paul Pendja Ensemble : Ngo mebou melane, repris sur la compilation Black mirror (déjà citée)
  • Eddie Head and his family : Down on me, édité sur la compilation American primitive, Vol. 1 (Revenant, 1997)
  • Kelly Harrel : O ! Molly dear go ask your mother (1926), repris sur la compilation Victrola favorites (déjà citée)
  • Stanley Roper : Impressions of London, repris sur la compilation Victrola favorites (déjà citée) - fond sonore -
  • Louis Armstrong and his hot five : Muskrat rambie (1926) repris sur l'album Les villes du jazz / Nouvelle Orleans / Chicago / New York / Kansas City 1917 à 1944 (Harmonia Mundi, 1996) - fond sonore -
  • Bessie Smith :  Nobody knows you when you are down and out (1929) repris sur la compilation The blues 1923 to 1933 (1987)
  • Lily Fayol : Bing Bang Blues, réédité sur l'album Succès et raretés (Marianne Mélodie, 2015) - fond sonore - 
  • Charles Trenet : Je chante (1937), réédité sur l'album La voix du front populaire (Milan, 2016)
  • Franck Ferera : _The farmer's dream,_repris sur la compilation Victrola favorites (déjà citée) - fond sonore -
  • Eva Taylor : Organ grinder (1933), repris sur la compilation The blues 1923 to 1933 (déjà citée)
  • Django Reinhardt et Coleman Hawkins : Crazy Rythm (1937), repris sur la compilation Django et les Américains (Capitol, 2003) - fond sonore - 
  • Yukie Kubo : Shin shin tankoubushi (années 1940), repris sur la compilation Victrola favorites (déjà citée)
  • Indiens Zapotec Teotitlan : Fireworks music (années 1940), repris sur la compilation Victrola favorites (déjà citée) - fond sonore - 
  • Stella Haskil : Mes tis polis ta stena (1952), repris sur la compilation Victrola favorites (déjà citée)
  • Goebel Reeves : The cowboy’s dizzy sweetheart (1935), repris sur la compilation Victrola favorites (déjà citée) - fond sonore -
  • Su-Chat Thianthong : Nam tok Nang Loi, réédité sur l'album Luk Thung : Classic & Obscure 78s From The Thai Countryside (Dust to digital, 2013)

A lire

Ludovic Tournès : Du phonographe au MP3, une histoire de la musique enregistrée XIXe-XXIe siècle (Autrement, 2008)

Élizabeth Giuliani : Les urnes de l'Opéra (Revue de la BNF, 2009) et texte de l'exposition

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......