LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Manifestation pour la démocratie, le 21 novembre 1989 à Prague.

Prague, 1968-1989 : en attendant le velours

1h
À retrouver dans l'émission

Où comment, dans la foulée de la répression du printemps de Prague, écrivains, dramaturges et musiciens reformèrent une dissidence afin de maintenir vivante la flamme de la contestation tchécoslovaque.

Manifestation pour la démocratie, le 21 novembre 1989 à Prague.
Manifestation pour la démocratie, le 21 novembre 1989 à Prague. Crédits : Eric Bouvet / Gamma-Rapho - Getty

Le 21 août 1968, les chars soviétiques pénètrent en Tchécoslovaquie et matent le printemps de Prague qui, quelques mois durant, avait rêvé de l'établissement d'un "socialisme à visage humain". Se referme alors une parenthèse de relative démocratisation pendant laquelle, sous les efforts conjugués de la société civile et de nouveaux dirigeants parmi lesquels Alexander Dubček, le pays avait expérimenté de nouvelles libertés, voyant s'épanouir les milieux artistiques, les musiciens de jazz ou encore le Bigbeat (nom donné sur place au rock), emmené par des groupes comme The Matadors, Framus Five, Flamengo... 

La reprise en main de l'été 68 est brutale, conduite notamment par la sécurité d'Etat, la retoutable StB. Pour dénoncer cette répression, Jan Palach, un étudiant praguois, s'immole par le feu en janvier 1969. La peur s'abat, chacun se méfie de tous, la délation est encouragée. Pourtant, certaines voix dissidentes se font entendre. En 1974, un jeune dramaturge, Václav Havel adresse au président de la République une lettre ouverte. Deux ans plus tard, le procès intenté contre les musiciens du groupe Plastic People of the Universe servira de catalyseur à la contestation, et engendrera la création de la Charte 77.

Écrivains, philosophes ou musiciens tissent leur toile, le velours de la révolution qui précipitera la fin du système à l’automne 1989. C’est cette histoire que nous vous racontons aujourd’hui, entre rock, jazz, poésie, cheveux longs et censure. 

Automne 1989 : grève dans une usine automobile de Prague, en soutien à la contestation contre le régime communiste.
Automne 1989 : grève dans une usine automobile de Prague, en soutien à la contestation contre le régime communiste. Crédits : David Turnley/Corbis/VCG - Getty

Programmation musicale et archives

  • Archive pré-générique : Václav Havel et le groupe Plastic People (citée in Une vie, une oeuvre, France Culture, prod. Christine Lecerf, 28/12/2013) 
  • Mahagon : Dívka S Jablky de l'album Mahagon (1978)- fond sonore - 
  • The Matadors feat. Jan Farmer Obermayer & Otto Bezloja : Zlatý důl, de l'album Matadors (1968)
  • Framus Five : Hold on, I'm coming (1968) repris sur la compilation Czech up! vol. 2 : we'd be happy  (2018) - fond sonore -
  • The Soul Men : I wish I were (1967) de la compilation Czech up! vol. 2 (déjà citée)  - fond sonore -
  • Flamengo : Zavraždil Jsem Lásku (1968) de la compilation Czech up! vol. 2 (déjà citée) - fond sonore -
  • Archives : Répression du printemps de Prague (Point contrepoint, ORTF, 26/09/1968 et Vécu, France Inter,  03/11/1979)
  • Karel Kryl : Bratříčku, Zavírej Vrátka, de l'album Bratříčku, Zavírej Vrátka (1969)
  • Olympic : Bláznivej Kiki, extrait de l'album Jedeme, jedeme (1971) et repris sur la compilation Czech up! vol. 2 (déjà citée)
  • Jazz Q : Druhý Dech (1977) repris sur la compilation Jazz Rock Line 1971-1981 (2020) - fond sonore -
  • Archive : Ilios Yannakakis sur l'atmosphère de délation après le Printemps de Prague (Vécu, France Inter,  03/11/1979)
  • Flamingo : Otvírej Chrám (Oh! What A Fool I've Been) de l'album Flamingo (1970) - fond sonore -
  • Archive : Jean-Gaspard Páleníček à propos de Václav Havel (in Une vie, une oeuvre, France Culture, prod. Christine Lecerf, 28/12/2013)
  • Plastic People of the Universe : Dvacet/Zácpa de l'album Egon Bondy's Happy Hearts Club Banned (1978) - fond sonore -
  • Jazz Cellula : Polobotka (album Oheň, Až Požár, 1976) repris sur la compilation Czech up vol. 1 : Chain Of Fools (2016)
  • Bohemia : Návštěva Ve Zverexu (1977), repris sur la compilation Jazz Rock Line 1971-1981 (déjà citée) - fond sonore - 
  • ORM : Jen Dál A Víc A Líp (1979)
  • Pražský výběr : Vyznání (1978) repris sur Jazz Rock Line 1971-1981 (déjà citée) - fond sonore -
  • Pražský výběr : Straka v hrsti, album Pražský výběr (1988)
  • Mahagon : Prameny Poznání, album Slunečnice Pro Vincenta Van Gogha (1980) repris sur Czech up! vol. 2 (déjà citée) - fond sonore - 
  • The Plastic People Of The Universe : Podél zdi a doleva, album Půlnoční myš (1985)
  • Archive : 17 novembre 1989, Marta Kubišová chantant Modlitba pro Martu à Prague 
  • Karel Černoch : Tržnice Světa (1975) repris sur Czech up! vol. 2 (déjà citée)
Prague, 1988
Prague, 1988 Crédits : David Turnley/Corbis/VCG - Getty

A lire, à écouter

- L’article d’Anne-Claire Veluire : Scènes musicales underground et alternatives en Tchécoslovaquie 1970-1980,Cahiers du CEFRES (2012) à télécharger depuis : halshs.archives-ouvertes.fr › halshs-00707486 › document

- Le livre Avoir 20 ans à l'Est de Véronique Soulé (Le Seuil, 1989)

- En attendant Václav Havel, documentaire sonore produit par Christine Lecerf et réalisé par Charlotte Roux (France Culture, 28 décembre 2013)

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......