LE DIRECT
Quincy Jones, un certaine idée de l'élégance

Quincy Jones : la science de l’orchestre

59 min
À retrouver dans l'émission

Des ghettos de Chicago au "roi de la pop" via le Paris jazz des années 60 et les studios d’Hollywood, retour sur la carrière de l’un des plus influents arrangeurs et producteurs du XXème siècle.

Quincy Jones, un certaine idée de l'élégance
Quincy Jones, un certaine idée de l'élégance Crédits : A&M Records - Getty

On a tous dans l'oreille quelque chose de Quincy Jones, un morceau qu'il a composé, interprété, produit ou arrangé. Impossible de résumer en une heure sept décennies de carrière ayant navigué entre tous les styles ou presque alors ce soir, nous nous concentrerons sur les premières années de cet homme orchestre né en 1933, à l'élégance féline et à l'intuition artistique rarement prise à défaut. 

Programmation musicale et archives

  • Archive pré-générique : Quincy, par Ray Charles
  • Michael Jackson : Don’t stop til you get enough (original demo recording from 1978), extrait de l'édition augmentée de Off the wall (2001) - fond sonore - 
  • Michael Jackson : Rock with you, album Off the wall (1979)
  • Fats Waller : Numb Fumblin’ (1929) - fond sonore - 
  • Ray Charles : It had to be you, extrait de The Genius of Ray Charles (arrangé par Quincy Jones, 1959)
  • Archive : Ray Charles, au sujet de la nuit où Quincy l'a réveillé pour lui apprendre à composer
  • Lionel Hampton et son orchestre (comprenant Quincy Jones) : Kingfish, extrait de l'album Jumpin with Hamp (2005)
  • Quincy Jones : Walkin, de l'album This is how I feel about jazz (1956)
  • Sarah Vaughan : That's all, édité surVaughan and violins / Jazz in Paris (arr. par Quincy Jones, 1958)
  • Quincy Jones and his big band : Moanin - fond sonore - 
  • Quincy Jones and his orchestra : Chega de saudade (arr. par Quincy Jones) sur l'album Big band bossa nova (1963) - fond sonore - 
  • Quincy Jones : Robot Portrait, sur l'album The Quintessence (1962) - fond sonore - 
  • Lesley Gore : It’s my party (1963)
  • Frank Sinatra et l'orchestre de Count Basie : Fly me to the moon (arr. Quincy Jones), extrait de l'album Sinatra at The Sands with Count Basie (1966)
  • Quincy Jones : Theme from the Pawnbroker (film de 1965, réal. Sidney Lumet)
  • Quincy Jones : générique de la série télévisée Ironside (L’homme de fer, avec Raymond Burr, 1967) - fond sonore - 
  • Quincy Jones & Bill Cosby : Hikky Burr (Kincaid Kinfolk), extrait de la compilation The Original Jam Sessions 1969 (2004)
  • Michael Jackson : Bad (1987)
  • Quincy Jones : Summer in the city, de l'album You've got it bad, girl (1973) - fond sonore - 
  • Quincy Jones : Ai no corrida, de l'album The dude (1981)

A noter

Rediffusion du 2 novembre 2019

La possibilité d'exporter les playlists de Juke-Box, proposée jadis grâce à Soundsgood, a pris fin le 1er mai 2020, à la  suite d'un changement de politique commerciale de cette société

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......