LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

David Gabison « Modeste proposition » d’après Jonathan Swift & Christine Guênon « L' Homme qui rit » d’après Victor Hugo

30 min
À retrouver dans l'émission

Bourreaux d’enfants !
Bourreaux d’enfants ! Crédits : Theâtre de l'Aquarium

Théâtre de l’Aquarium - La Cartoucherie, route du champ de manœuvre, Paris 12°Cycle « Bourreaux d’enfants ! » 2 spectacles par soirée du 19 mars > 5 avril du mardi au samedi à 20h30, le dimanche à 16h.

« ... Entre la comédie de Molière écrite en 1668, le célèbre pamphlet de Swift qui date de 1729, l’immense roman philosophique d’Hugo de 1868 et le conte si délicat de Duras en 1990, notre Europe a certes beaucoup changé. Pourtant, que ce soit en famille ou en société, l’enfant reste la cible de toutes les violences intimes et/ou politiques. Qu’il soit né dans un milieu trop pauvre (cf Swift et Duras), trop pingre (cf Molière) ou trop riche (cf Hugo), il subit de plein fouet, dans son âme et sa chair, le joug des névroses de ses parents, du désarroi des adultes. Bouc émissaire ou simple catalyseur, l’enfant est ici notre miroir. Celui qui étymologiquement « ne parle pas » provoque paradoxalement la parole, libère la pensée, remet de l’air là où nous nous étouffons, entre les quatre murs du renoncement et de la peur. L’enfant est assurément l’avenir de l’homme. Pour autant que l’homme ne l’ait pas tué dans l’œuf. » F. Rancillac
**► Avec David Gabison « Modeste proposition » d’après Jonathan Swift Projet et adaptation : David GabisonMise en scène : François Rancillac. Modeste proposition concernant les enfants des classes pauvres et autres pensées sur divers sujets moraux et divertissants d’après Jonathan Swift, Traduction Émile Pons - Editions Gallimard**

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/03/9920bb32-8c0d-11e2-a7b7-782bcb76618d/838_modeste-photos-spectacle-06-copie.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="Lodeste proposition David Gabison" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/03/9920bb32-8c0d-11e2-a7b7-782bcb76618d/838_modeste-photos-spectacle-06-copie.jpg" width="558" height="385"/>
Lodeste proposition David Gabison

« La société va mal. Mais qui ose prendre à bras-le-corps les problèmes criants de la pauvreté si visible dans nos rues, de la malnutrition infantile source de toutes les délinquances, de la surpopulation urbaine berceau de toutes les violences ? La police est débordée et nos gouvernants bégaient d’impuissance… » Un homme seul, philanthrope et courageux, a pris sur lui de réfléchir frontalement aux maux de nos sociétés pour proposer enfin des solutions rationnelles et salutaires : les pauvres n’ont-ils aucunes ressources ? Si : leurs bébés, dont la chair procurera aux classes aisées une nourriture recherchée et aux classes populaires du travail, avec l’ouverture d’abattoirs spécialisés. Trop de SDF polluent nos rues ? Étiquetons les nationaux et chassons les autres à la mer ! Et ainsi de suite, tout est l’avenant : c’est simple, efficace et économique.
**► Avec Christine Guênon pour « L'Homme qui rit » d’après le roman de Victor Hugo Conception, adaptation et jeu : Christine Guênon Lumières : Dominique Fortin**

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/03/2a2d0c34-8c0f-11e2-a7b7-782bcb76618d/838_lhomme-qui-rit-nb-2-copie.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt=" Christine Guênon" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/03/2a2d0c34-8c0f-11e2-a7b7-782bcb76618d/838_lhomme-qui-rit-nb-2-copie.jpg" width="507" height="381"/>
Christine Guênon

« Cela se passait il y a trois cents ans, du temps que les hommes étaient un peu plus des loups qu’ils ne le sont aujourd’hui, pas beaucoup plus. » Par une terrible nuit d’hiver, le misanthrope Ursus recueille dans sa roulotte deux enfants abandonnés au froid et la faim : une petite fille aux yeux gelés, et un garçon horriblement défiguré par des trafiquants d’enfants : Gwynplaine, au visage tailladé d’un rictus monstrueux et pétrifié, magistral et irrésistible, deviendra rapidement le célèbre « Homme qui rit », vedette incontestée des foires de la vieille Angleterre… jusqu’au jour où la Chambre des Lords le réclame !

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
Chronique
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......