LE DIRECT

Michel Butor, poète, romancier, essayiste et philosophe & Titi Parant, peintre et sculptrice

29 min
À retrouver dans l'émission

Les Trois Châteaux
Les Trois Châteaux Crédits : Titi Parant

►Michel Butor a uteur de l’album« Les Trois Châteaux » **► illustrations de Titi Parant dès 4 ans, éditions de La Différence. En résumé le livre : Trois petites filles, Anna, Bella et Clara marchaient dans la forêt à la recherche d’un mystérieux château. Elles sont munies d’un téléphone portable pour appeler leurs parents en cas de problème. Elles rencontrent tour à tour un loup, ami d’un petit garçon nommé Albert, un lynx, ami du frère d’Albert nommé Hubert, enfin un ours, ami de Robert, frère aîné des deux premiers. Les animaux leur font franchir une rivière, un ravin puis un volcan pour les conduire aux trois châteaux : celui des Horloges où s’installent Albert et Clara, celui des Yeux dont s’emparent Hubert et Bella, celui des Livres destiné à Robert et Anna. Les parents leur rendent visite chaque jour tandis que les animaux, revenus dans leur forêt, veillent sur les trois châteaux et leurs habitants, en échange de quelques provisions ... Le texte de ce conte est très simple : la narration d’une marche en forêt de trois petites filles un panier à la main (la petite en jaune, la moyenne en bleu, la grande en rouge) à la recherche d’un château. Au cours de leur quête, ces trois petits chaperons sauront écarter les dangers représentés par trois animaux féroces (le loup, un lynx, l’ours) apprivoisés en fait par trois garçonnets : un petit en jaune, un moyen en bleu, un grand en rouge. Lors de ce parcours initiatique, les trois fillettes vont surmonter les obstacles grâce au soutien téléphonique de leurs parents (le portable !) et surtout grâce à leur obéissance et leur générosité. A la fin du conte, chacun avec sa chacune trouve sa place dans un des trois châteaux : celui des horloges, celui des yeux, celui des livres. Les dialogues et la répétition des situations sont soutenus par l’emploi des trois couleurs primaires au pastel et par la simplicité du trait noir pour les formes dessinées ; les personnages, les animaux.... Les symboles égrenés au fil des pages trouvent leur quintessence, à la fin, dans les trois châteaux : l’avancée du temps -> les horloges, l’ouverture au monde -> les yeux, et la connaissance -> les livres.
Le texte de Michel Butor, géant de la littérature, s’harmonise parfaitement avec le travail de création très original de Titi Parant. Il est destiné à des enfants à partir de 4-5 ans, mais peut être lu bien après ...
**► Titi Parant est née en 1947 à quelques kilomètres de l’endroit où elle rencontrera plus tard Jean-Luc Parant,et écrira son premier cahier de « je t’aime ». Jean Dubuffet fut le premier à lui acheter « Horloges d’amour ». Depuis 1975, ses œuvres ont été montrées principalement à la Fondation Maeght à Saint-Paul de Vence, à la Galerie Baudouin-Lebon à Paris, au musée Denys Puech à Rodez, à l’Institut français de Naples, à la Galerie 121 à Anvers, à la Galerie Thomas Babeor à San Diego aux États-Unis.**

Michel Butor
Michel Butor

**► À la fois écrivain, critique, universitaire, grand voyageur et poète, Michel Butor est reconnu comme un auteur majeur de la seconde moitié du XXe siècle. ** Son œuvre totalise aujourd’hui plus de 1400 titres, dont une grande partie a été réalisée en collaboration avec des artistes plasticiens, des musiciens, des photographes… Ce coffret propose une série d’entretiens de Michel Butor avec Lucien Giraudo. Il offre, en six CD, un panorama de l’histoire littéraire française depuis le Moyen Âge jusqu’au XXe siècle. Deux documentaires, rassemblés sur un DVD, viennent compléter ces entretiens.
Michel Butor parvient ainsi à situer, avec clarté et passion, non seulement les grands mouvements littéraires et culturels de la littérature française, mais aussi les différents problèmes posés par le livre, un des objets les plus « sensibles » de notre modernité.
**

L'équipe
Chronique
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......