LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

ACR - Myodésopsies

59 min

Par Edith Dekyndt

Réalisation Lionel Quantin

Myodésopsies - vue de l'installation à 'Contour', Mechelen, Belgique
Myodésopsies - vue de l'installation à 'Contour', Mechelen, Belgique

Edith Dekyndt est plasticienne, elle réalise des installations qui mêlent le dessin, la sculpture, des films mais aussi le son, et dans lesquelles le public est en quelque sorte sous influence, guidé par des ondes invisibles ou enchanté par des mélodies éthérées.

Dans une installation appelée 'L'ennemi du peintre' il est question, entre autres, de Lev Sergeïevitch Termen, qui inventa l'étherophone, et d’un agent de la C.I.A. qui observa l’existence d’émotions chez les plantes.

Une autre pièce, 'Monday is Blue', est une immersion dans le son et la couleur, on y parle, notamment, d' un certain Bainbridge Bishop à qui on doit le traité intitulé ‘Un souvenir de l’orgue de couleur, avec quelques suggestions en ce qui concerne l’âme de l’arc-en-ciel et l’harmonie de la lumière’,

D’un sens à l’autre, et nous voilà sur le vaste terrain des correspondances synesthésiques, chères aux symbolistes, mais aussi continûment explorées par la science, de Isaac Newton jusqu’aux recherches en neuro-sciences les plus contemporaines.

L'oeuvre d'Edith Dekyndt oscille entre le subjectif et l’objectif, l’universel et le singulier, le symbolique, l’affectif et le scientifique, étudie et métaphorise les franges de l’expérience sensorielle en explorant et s’insinuant dans ce monde de l’invisible, où science et connaissance rejoignent des interrogations fondamentales de notre psyché ou de nos affects.

Elle a écrit, en 2002, un court texte, sorte de poème, qui fait allusion aux 'myodésopsies', ces petites particules qui flottent devant les yeux et qui apparaissent plus particulièrement lorsqu’on regarde une surface blanche, ou lorsqu'on regarde vers le ciel.

Et elle retient, pour écrire ce texte, une explication du phénomène datant de la fin du XIXe siècle qui donne comme origine à ces sortes de poussières une rémanence de la phase embryonnaire liquide, c'est à dire celle des tout premiers jours d'existence de nos corps.

Les myodesopsies sont uniques pour chacun d'entre nous, des images vues de l'intérieur, pareilles à ces mélodies que l'on se chante mentalement et que nous sommes seuls à entendre.

Alors elle propose en 2005, via internet, à des musiciens, professionnels ou non, de faire une chanson avec le texte écrit quelques années plus tôt.

Elle reçoit une trentaine de maquettes. Une compilation comme un programme radio diffusant des morceaux de tous styles, mais dont les paroles sont identiques.

En 2015, à l'occasion d'une commande du centre national des arts plastiques et de France Culture, elle donne la parole, près de dix ans après, à ces musiciens qu'elle n'avait, pour la plupart, jamais rencontrés.

Myodésopsies -  vue de l'installation à 'Contour', Mechelen, Belgique
Myodésopsies - vue de l'installation à 'Contour', Mechelen, Belgique

AVEC LES CREATIONS SONORES DE:

WENDY WRONSKI

CHARLOTTE VANCOPPENOLLE

JOHAN DELFORGE

FLEXALINDO

FANNY ADLER & RENAUD RUDLOFT alias VEDETTE

LORD DARTHBLUE

ANTHONY CARNERO & NICOLAS DJAVANSHIR

OMAR PERRY

KATHY CARLIER & FREDERIC BOUSSON

ALEXIS KOPEK e& GUILLAUME MAERTENS

MARC CAPUANO alias BASTA COSI

DAMIEN SEYNAVE

FRANCOIS DOREAU alias WITOLD BOLIK

FRANCOIS MARTIG

ROMAIN KRONENBERG & ALICE DAQUET

FREDERIC BOUSSON & BRUNO QUARTIER

STEPHANIE CROIBIEN & LAURENT GROWELS alias THE FICTIVES

THOMAS RUFF & SOEUR VALENTINE alias Pleated Rythm

MERCI A:

CHRISTOPHE VEYS

PIERRE PHILIPPE HOFMANN

PIERRE HENRI LEMAN

Myodésopsies - vue de l'installation à 'Contour', Mechelen, Belgique
Myodésopsies - vue de l'installation à 'Contour', Mechelen, Belgique

IT IS THERE

IT IS NOWHERE

YOU SEE IT

OFTEN

ALMOST

EVERY TIME

IN FRONT OF YOU

BUT YOU ARE

ALONE

WITH THAT VISION

THERE IS SOMETHING

THERE IS NOTHING

IT COME FROM

YOUR MOST

PROFOUND PAST

IT REMAINS

IN YOUR EYES

FROM

THE LIQUID STATE

OF YOUR

EMBRYONIC

EVOLUTION

WHEN YOUR BODY

WAS

100% LIQUID

SOME CALL IT

'MYODESOPSIES'

BUT THERE ARE

OTHER WORDS

OTHER EXPRESSIONS

LIKE

'FLYING DUST'

IF YOU TRY

TO FIX IT

IT DISAPPEARS

YOU LOSE IT

INSIDE YOU

IT IS YOUR HISTORY

IT IS

THE ULTIMATE

THING

IN THE FIRST PLACE

OF ANYTHING

AROUND YOU

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......