LE DIRECT

L'Orchestre National au coeur de la radio

1h

De Jean-Paul Quennesson et Agnès Cathou

Equipe technique : Djaisan Taouss, Bernard Lagnel, Benjamin Chauvin

Mixage : Djaisan Taouss

L'Orchestre National a 80 ans. Un coffret d'enregistrements inédits retrace son histoire et celle de ses chefs d'orchestre. Au fil des rencontres avec les musiciens, sont évoqués les univers poétiques sonores, l'ivresse du concert, comment au quotidien se forge l'âme de l'orchestre, son style, ses couleurs, sa transparence, un son. Ils parlent de la secrète alchimie des rapports entre le "Maestro" et la communauté artistique.

L'Orchestre National
L'Orchestre National Crédits : Christophe Abramowitz - Radio France

Des années 30 (où il était très audacieux de créer une formation permanente musicale) aux incertitudes d’aujourd’hui et aux questions qui se posent sur le rituel du concert, les questions du répertoire, la place de la création, la nécessité du chef permanent… l’Orchestre national a bâti un parcours musical au sein de la radio publique.

L’histoire d’un orchestre n’est pas linéaire. Celle de l’Orchestre national de France, est faite d’ombre, de lumière, de renouveau, de fascination, parfois de désamour pour ceux qui le dirigent.

Dès sa création, sous la Direction du Maestro Désiré Émile Ingelbrecht, la tradition française s’installe au coeur de l’activité de l’orchestre : Bizet, Debussy, Ravel, Dukas, Milhaud, Poulenc, Roussel… et des chefs renommés se succèdent, Toscanini, Stravinsky…

À la Libération, c’est d’«un jaillissement de musique » dont parle Henry Dutilleux. Une grande place est faite aux « classiques contemporains » : Stravinsky, Bartok, Berg, Schönberg, Hindemith ou Prokofiev. C’est un bouillonnement de projets musicaux, de création, d’expérimentation, l’originalité et l’audace dans la programmation rompent avec le conformisme ambiant.

L’apport de chefs pionniers visionnaires, constructeurs de grands ensembles musicaux mais aussi stars de la baguette, va participer à forger le son, l’identité, l’âme de l’orchestre. L’élargissement du répertoire, le travail sur le phrasé romantique, la venue de chefs à la tradition germanique dès les années 50, s’inscrivent dans l’activité de la formation. Parallèlement, l’activité internationale de l’orchestre s’est développée jusqu’à une forme de consécration pour le premier concert donné sur le territoire américain en 1948 au Carnegie Hall de New-York sous la conduite de Charles Munch, faisant des musiciens du « National » les ambassadeurs culturels de la France.

Un coffret de 8 CD avec de nombreux enregistrements de concerts, tous inédits au disque, émanant des milliers d’heures de captations précieusement conservées dans les rayonnages de l’INA, vient rappeler cette histoire singulière (sortie 23 février 2015).

Cette profusion faisait d’ailleurs dire à Kurt Masur, envieux, que les archives de « son » orchestre du Gewandhaus de Leipzig, parmi les plus anciennes formations de musiciens permanents (1781), n’étaient rien comparées à celle du National.

La parution de ce coffret est l’occasion de retrouver des musiciens qui ont participé à cette épopée et à bon nombre de concerts enregistrés, dès le début des années 60 pour certains. Les témoignages de leur parcours, le quotidien au travail avec leurs collègues musiciens qui fondèrent l’Orchestre national, contribueront à éclairer l’histoire. Les questions d’identité, d’esthétiques, de missions dans le cadre de la radio publique, de défense de la création, de la diffusion, sont elles débattues au sein de l’orchestre ? Les chefs seuls impriment-ils une vision, un son ? Quelle est la part des musiciens d’orchestre dans le destin de leur formation, la part de la transmission aux plus jeunes ? Quelle est la relation au chef d’orchestre ? Le passé et le présent sont-ils aussi différents ?

Les regards croisés de musiciens d’hier et d’aujourd’hui, sur certains de ces enregistrements uniques, pour faire émerger une partie de la vie intime de l’orchestre, c’est la proposition de cette heure de radio. Donner à comprendre le vertige du concert...

L'Orchestre National de France
L'Orchestre National de France Crédits : JP.Quennesson - Radio France

Avec :

Guy Dangain, clarinettiste

Jacques Duhem, violoniste

Liliane Rossi, violoniste

Jacques Fourquet, trombone

Sarah Nemtanu, violoniste

David Rivière, violoniste

Daniel Zalay, musicien metteur en onde

L'Orchestre Nationale de France
L'Orchestre Nationale de France Crédits : JP.Quennesson - Radio France
L'Orchestre National de France
L'Orchestre National de France Crédits : JP.Quennesson - Radio France
L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......