LE DIRECT
La Grande Arche de la Défense fut inaugurée le 14 juillet 1989

"Griffer le temps": les grands projets culturels des Présidents

41 min
À retrouver dans l'émission

Marquer son époque, changer la structure d’une ville ou d’un pays, ce fut longtemps une spécificité de la Cinquième République que de voir ses présidents laisser leur empreinte dans la vie culturelle et l’urbanisme français et en particulier parisien.

La Grande Arche de la Défense fut inaugurée le 14 juillet 1989
La Grande Arche de la Défense fut inaugurée le 14 juillet 1989 Crédits : C.Platiau 30 janvier 2007 - Reuters

« Griffer le temps » : lorsque Bernard Pivot l’interroge en avril 1995 dans sa mythique émission Bouillon de culture intégralement consacrée aux Grand travaux, c’est ainsi que François Mitterrand avait résumé son ambition dans la réalisation des grands travaux débutés en 1981 avec la transformation du Grand Louvre.

Marquer son époque, changer la structure d’une ville ou d’un pays, ce fut longtemps une spécificité de la Cinquième République que de voir ses présidents laisser leur empreinte dans la vie culturelle et l’urbanisme français et en particulier parisien. Centre Pompidou pour le Président du même nom, Institut du Monde Arabe lancé par Giscard, nombreux grands travaux sous Mitterrand – L’opéra bastille, l’Arche de la défense, le grand Louvre entre autres, jusqu’au musée du Quai Branly sous la présidence de Jacques Chirac et dont nous célébrons le 10ème anniversaire cette année.

On notera que nos deux derniers présidents n’ont pas réussi ou voulu faire de même et inaugurer un grand projet, indiquant un changement d’époque et d’état d’esprit de l’opinion qui voit d’un plus mauvais œil des dépenses somptuaires parfois difficiles à justifier.

Se pencher sur les grands projets culturels des présidents, c’est à la fois réfléchir au rôle passé de la culture dans notre vie publique, mais c’est aussi interroger ce pouvoir présidentiel quasi monarchique qui avait par exemple valu à François Mitterrand le surnom ironique de "Tontonkhamon".

A quoi servent les grands projets ? Comment sont-ils décidés et pourquoi ? Pourquoi cette tendance semble-t-elle passée de mode ? Voici les questions que ous posons à nos invités, à l’occasion du 10ème anniversaire du Quai Branly

Robert Lion, ancien directeur de cabinet de Pierre Mauroy et ancien président de la SEM Tête-Défense;

Laurent Martin, Professeur d'histoire à la Sorbonne-Nouvelle (Paris 3), spécialiste de la politique culturelle de la Ve République et des « années Lang » en France;

et Adrien Fauve, docteur en science politique, associé au CERI-SciencesPo, dont les recherches portent sur le nationalisme, les politiques urbaines et les régimes autoritaires en Asie centrale. Auteur de Astana : politique et architecture au Kazakhstan ( Presses Universitaires de Rennes, 2015)

Laurent Martin, Adrien Fauve et Robert Lion
Laurent Martin, Adrien Fauve et Robert Lion Crédits : CB - Radio France
Intervenants
  • président d'Agrisud International, ancien directeur de cabinet de Pierre Mauroy, ancien président de la Caisse des Dépôts et Consignations
  • Professeur d'histoire à la Sorbonne-Nouvelle (Paris 3), spécialiste de la politique culturelle de la Ve République
  • Enseignant chercheur à l'Université Paris-Sud
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......