LE DIRECT
Benjamin Constant (1767-1830) "maître d'école" du libéralisme politique
Épisode 1 :

La droite et la liberté

41 min
À retrouver dans l'émission

On a coutume de présenter le clivage droite-gauche comme une opposition entre la droite qui défendrait plutôt la liberté, « la vertu des pauvres » disait Charles Péguy, et la gauche, l’égalité. La réalité est beaucoup plus complexe...

Benjamin Constant (1767-1830) "maître d'école" du libéralisme politique
Benjamin Constant (1767-1830) "maître d'école" du libéralisme politique

Le connaisseur de l’histoire politique française pointera immédiatement l’ambiguïté des rapports entre la droite et la liberté. Car tout dépend de quelle droite on parle et surtout de quelles libertés.

Historiquement, la droite a été partagée sur la question du libéralisme politique entre les lecteurs de Tocqueville et ceux de Joseph de Maistre, ou encore les héritiers de Napoléon Bonaparte et de son obsession de l’ordre public. Aujourd’hui encore, les Républicains et l’UDI continuent de cultiver leur différence sur cette question, comme auparavant le RPR et l’UDF.

La droite s’est aussi beaucoup divisée sur le libéralisme économique, même si un consensus de façade sur l’économie de marché dissimule aujourd’hui des divergences sur la mondialisation ou le type de capitalisme – entrepreneurial ou financier – le plus profitable à la France.

Sur la liberté des mœurs enfin, la droite a longtemps affiché un conservatisme de principe qui se fissure cependant avec le temps – on l’a vu pendant la polémique sur le mariage pour tous.

Comment la droite a-t-elle évolué sur ces enjeux dans sa conception de la liberté ? Sa fascination vis-à-vis de l’Etat, héritage du gaullisme, n’est-elle pas incompatible avec la liberté individuelle dont elle se veut la défenseure ? Et surtout, comment peut-elle parvenir à concilier une conception cohérente de la liberté des mœurs, de la liberté politique et du libéralisme économique ?

Avec Bruno Le Maire, député LR de l’Eure, candidat à la primaire de la droite et du centre

et Lucien Jaume, directeur de recherche émérite CNRS au CEVIPOF, auteur notamment de Les origines philosophiques du libéralisme (Fayard, 2000) et _L’Individu effacé ou le paradoxe du libéralisme français _(Fayard,1997).**

La séquence internationale portera sur la situation politique aux Pays-Bas** - où le Parti populaire libéral et démocrate (VVD) est au pouvoir depuis 2010 - avec le politologue Christophe de Voogd (par téléphone), spécialiste d'histoire néerlandaise, enseignant Sciences Po.

Lucien Jaume et Bruno Le Maire
Lucien Jaume et Bruno Le Maire Crédits : CB

Archives

  • Valéry Giscard d’Estaing, discours de clôture de la Semaine de la Jeunesse, 9/12/1978

  • René Rémond,  au lendemain de la déclaration de candidature de Nicolas Sarkozy,  France Culture, 30/11/2006

Intervenants
  • Ministre de l'Economie et des Finances
  • Directeur de recherche émérite CNRS au CEVIPOF, Centre de recherches politiques de Sciences Po
  • historien, enseignant à Science-Po, spécialiste des idées et de la rhétorique politique.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......