LE DIRECT

Le pouvoir de la confiance

55 min
À retrouver dans l'émission

Suivez L'Atelier du pouvoir | Facebook

Facebook
Facebook Crédits : Radio France

Suivez L'Atelier du pouvoir (@Atelierpouvoir) | Twitter

L’époque n’est pas à la confiance. Comme le soulignent chaque jour les sondeurs, les Français sont pratiquement les champions du monde du manque de confiance : ils n’ont foi ni en l’avenir, ni en leurs institutions, ni en leurs élites, ni même dans leur économie.

Nos analystes financiers le disent : la confiance des ménages est au plus bas. Au plan international, c’est la confiance des investisseurs qui est en berne dans un cercle vicieux de confiance négative. Nous serions en train de vivre dans ce que les économistes Yann Algan et Pierre Cahuc ont nommé : « une société de défiance ».

Il faut cependant le reconnaître : peu d’entre nous comprennent réellement de quoi est faite cette crise de confiance généralisée et quels en sont les enjeux.

Comment définir cette confiance et cette défiance dont on nous rebat les oreilles à longueur d’antenne médiatique ? A quoi fait-elle référence et comment la mesure-t-on ?

Existe-t-il plusieurs types de confiance et ceux-ci sont-ils interconnectés ?

Dans une démocratie d'opinion, la confiance des citoyens dans le système politique est une donnée fondamentale car elle fonde la légitimité d'un régime ou d'un système politique. Si nous n’accordons aucun crédit à nos dirigeants, ou aux institutions qui nous gouvernent, alors le système est en danger d’anéantissement.

Malgré tout, les événements dramatiques de la semaine dernière ont engendré un phénomène étrange dans notre démocratie malade de sa confiance. Comme si les attentats qui ont touché la France avaient renforcé la foi des citoyens dans leur démocratie et dans ceux qui l’incarnent. Comme si, alors que les Français se sentent touchés dans leur chair et dans leurs valeurs, ils s’étaient retrouvés contre toute attente dans la communion avec leur communauté politique plutôt que dans la désunion… Il est peut-être un peu tôt pour en tirer des conclusions pérennes, et pour bien comprendre les évolutions de notre complexe identité démocratique, il faut d’abord s’interroger sur les enjeux de ce phénomène étrange, la confiance.

Invité-e-s :
Bruno Cautrès , Chercheur au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et au Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF).

Publication :

Hervé Defalvard, Maître de conférences en économie et responsable de la Chaire d’Economie Sociale et Solidaire (ESS) à Université Paris-Est Marne-la-Vallée.

Publications :

  • « Economie et altruité : la place de la confiance dans l’économie sociale et solidaire », dans « En quête de confiance », Editions Textuel, tome 3, 2013, p. 90-97* « Les non-dits du marché : Dialogue d'un économiste avec la psychanalyse », 2008, ErèsAdélaïde Zulfikarpasic , Directrice de Institut d'études de marché et d'opinion : BVA Opinion.

Publication :

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......