LE DIRECT

Les services secrets entre raison d’Etat et libertés publiques

55 min
À retrouver dans l'émission

Leur métier étant de faire en sorte qu’on en sache le moins possible sur leur compte, les services de renseignement demeurent aujourd’hui encore très opaques. En dehors des récits colportés sur leur compte et devenus un véritable genre au cinéma, le grand public ne comprend pas grand-chose à leur organisation ou aux autorités qui les contrôlent.

Ce que l’on appelle en langage initié la Communauté du Renseignement est en fait composée de différentes agences qui ont connu depuis près trente ans plusieurs réformes visant à encadrer leur action et faire face aux nouveaux défis posés par le terrorisme.

Ce réseau d’acteur du renseignement dispose depuis 2008 d’un coordinateur national du renseignement basé à l’Elysée, chargé de chapeauter l’action des différentes agences et d’éviter la guerre des services qui a tant nui à leur efficacité, en l’occurrence le diplomate, Didier Le Bret, nommé il y a quelques jours.

Au-delà des questions de personnes et d’organisation administrative, l’évolution des rapports de pouvoir au sein des services de renseignement et avec la sphère politique joue un rôle essentiel dans toute démocratie confrontée à des menaces intérieures et extérieures pour sa sécurité.

Décrire l’organisation des services, décrypter leurs rapports de force et de soumission au pouvoir politique, c’est vouloir comprendre en quoi la loi sur le renseignement est le produit d’un mouvement de réforme plus général des services secrets. C’est aussi poser la question de savoir qui contrôle ceux qui nous surveillent, et quels droits sont donnés aux services chargés d’assurer notre sécurité ?

Les services secrets entre raison d’Etat et libertés publiques avec P. Hayez, L. Blisson, O. Chopin
Les services secrets entre raison d’Etat et libertés publiques avec P. Hayez, L. Blisson, O. Chopin Crédits : VM - Radio France

Invité-e-s : Laurence Blisson, magistrate, secrétaire générale du Syndicat de la magistrature. Ce syndicat a été fondé le 8 juin 1968 et "milite pour une justice indépendante, protectrice des libertés et égale pour tous. Il a pour objet la défense des libertés fondamentales et des principes démocratiques".

Philippe Hayez, Magistrat de la Cour des Comptes, ancien directeur adjoint du renseignement de la DGSE, chargé de cours sur les politiques de renseignement à Sciences Po Paris. Co-auteur du livre : « Renseigner les démocraties, renseigner en démocratie » de Jean-Claude Cousseran et Philippe Hayez, Paru le 1er avril 2015 aux Editeur Odile Jacob.

La séquence Internationale : Les Etats-Unis Olivier Chopin, enseignant la sécurité internationale à Sciences Po et chercheur associé à l'EHESS, spécialiste du renseignement. Il est l’auteur de nombreux articles sur les services secrets anglo-saxons. Il a contribué à la recherche sur le Renseignement au sein du Ministère de la Défense par ses travaux au sein de l'IRSEM. Auteur entre autres du livre « Pourquoi l’Amérique nous espionne » d’Olivier Chopin aux Editions Hikari paru en 2014.

La séquence livre Les tueurs de la République de Vincent Nouzille, paru chez fayard, Janvier 2015 Si le titre n’avait pas été déjà pris pour un James Bond avec Timothy Dalton, ce livre aurait pu s’intituler tout simplement "Permis de tuer". Car c’est bien de cela qu’il s’agit puisque dans ce livre, Vincent Nouzille qui est journaliste d’investigation, ancien grand reporter à L’Express, s’intéresse à ces fameuses opérations clandestines menées au nom de la République et sur ordre des plus hautes autorités, dans le but d’éliminer des personnes jugées dangereuses pour la sécurité nationale. Alors ces opérations portent un nom, les professionnelles les appellent les opérations Homo , homo ici signifiant homicide. Et ce qui est tout à fait passionnant dans le livre de Vincent Nouzille, c’est qu’il nous fait en quelque sorte une histoire de ces opérations en reparcourant l’histoire de la Ve République, et que ce qui en ressort et bien c’est que nos présidents de la République ont eu vis-à-vis de ce type d’opérations des attitudes très différentes… "Les Tueurs de la République", livre tout à fait passionnant bourré d’histoires méconnues mais qui pose aussi la question que nous avons voulu mettre en lumière aujourd’hui du contrôle démocratique des services, est publié chez Fayard.

Suivez aussi l'émission sur Facebook et Twitter, et n'hésitez pas à soumettre des suggestions d'émissions sur ces réseaux ou à atelierdupouvoir@radiofrance.com

Intervenants
  • magistrate, secrétaire générale du Syndicat de la magistrature
  • Magistrat de la Cour des Comptes, ancien directeur adjoint du renseignement à la DGSE, responsable des enseignements sur le renseignement à Sciences-po Paris, co-auteur avec Jean-Claude Cousseran de « Leçons sur le renseignement », ed. Odile Jacob.
  • chercheur en sécurité internationale à Sciences Po Paris et à l'EHESS, spécialiste du renseignement
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......