LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Et si vous nous racontiez vos "histoires vraies de son" ?

59 min
À retrouver dans l'émission

C'est une histoire qui vous est arrivée ou dont vous avez été témoin. Une histoire vraie, où le son joue un rôle central. Une note, une voix, un accord, un grincement de porte, un silence éloquent... Le son est dans nos vies et façonne nos souvenirs. Ce soir, place aux histoires de son des auditeurs.

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/06/754ff54f-0935-11e5-aea2-005056a87c89/838_soundpollution1.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="Soundpollution" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/06/754ff54f-0935-11e5-aea2-005056a87c89/838_soundpollution1.jpg" width="720" height="383"/>
Soundpollution Crédits : Radio France

Il y avait quelque chose à faire avec les histoires, y a que ça de vrai les histoires. Les histoires racontées à la première personne et partagées à l’unité et comme on est dans l’Atelier du son , il fallait que ce soit des histoires de son, vraies, contes réels, souvenirs, anecdotes, choc fondamental dont le son est le héro. Ils sont quelques uns à en avoir raconté tout au long de l’année, hommes et femmes dont le son est le métier ou le milieu naturel, musiciens, écrivains, poètes… Pour cette dernière avant de nouvelles aventures c’est à vous qu’on a demandé des histoires vraies de son, vous nous avez écrit, vous nous avez téléphoné et laissé des messages, vous nous avez envoyé votre voix, merci à vous et bienvenue dans votre Atelier du son

Je me souviens de mon micro dans les roseaux pour capter l'aube des marais.

Un brochet saute. Je l'ai.

Je « derushe » je « derushe », le brochet s'est envolé.

Véronique Macary

Il était une fois le fracas d’un pot de fleurs qui se brise. J’étais alors étudiante en soins infirmiers. J’effectuais un stage dans un hôpital. Ce jour-là, je traverse un couloir, je tourne à l’angle de celui-ci et je m’engage dans un autre couloir, quand soudain, j’entends le son d’un objet qui se fracasse sur le sol.

Clériver

> On était le son de Anne-Claire Rebibo

Écouter
<button class="replay-button paused aod playable" data-broadcast-type="extraits" data-duration="165" data-duration-seconds="165" data-start-time="1435939803" data-extract-id="55ba1f27-2791-4a4f-aea5-71677d4e54c3" data-extract-title="Écouter" data-is-aod="1" data-next-media-info="" data-url="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/static/culture/sons/2015/07/s27/NET_FC_55ba1f27-2791-4a4f-aea5-71677d4e54c3.mp3" title="Écouter Écouter"data-clip-type="extraits" data-diffusion-title="Écouter" data-diffusion-uuid="55ba1f27-2791-4a4f-aea5-71677d4e54c3" data-sharing="null" >Réécouter Écouter<?xml version="1.0" encoding="utf-8"?>écouter (2 min)2 min
Écouter
Le son de mon réveil
Le son de mon réveil

Il était une fois deux étudiants. C'est l'année de leurs 19 ans, l'année où l'on se sent un peu aventurier. L'année où je pars avec mon meilleur ami dans un grand voyage tout autour de l'Europe. De trains en gares, nous explorons.

Hugo Pellerin

> Histoire de son de Luc Martinez

Écouter
<button class="replay-button paused aod playable" data-broadcast-type="extraits" data-duration="290" data-duration-seconds="290" data-start-time="1435939805" data-extract-id="60c1b9db-0c94-4ba2-917d-033408e3d1da" data-extract-title="Écouter" data-is-aod="1" data-next-media-info="" data-url="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/static/culture/sons/2015/07/s27/NET_FC_60c1b9db-0c94-4ba2-917d-033408e3d1da.mp3" title="Écouter Écouter"data-clip-type="extraits" data-diffusion-title="Écouter" data-diffusion-uuid="60c1b9db-0c94-4ba2-917d-033408e3d1da" data-sharing="null" >Réécouter Écouter<?xml version="1.0" encoding="utf-8"?>écouter (4 min)4 min
Écouter

> Le rire interdit de Milena Cattalano

Écouter
<button class="replay-button paused aod playable" data-broadcast-type="extraits" data-duration="82" data-duration-seconds="82" data-start-time="1435939809" data-extract-id="809fe053-003f-45a6-8de8-ea1be1361b5a" data-extract-title="Écouter" data-is-aod="1" data-next-media-info="" data-url="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/static/culture/sons/2015/07/s27/NET_FC_809fe053-003f-45a6-8de8-ea1be1361b5a.mp3" title="Écouter Écouter"data-clip-type="extraits" data-diffusion-title="Écouter" data-diffusion-uuid="809fe053-003f-45a6-8de8-ea1be1361b5a" data-sharing="null" >Réécouter Écouter<?xml version="1.0" encoding="utf-8"?>écouter (1 min)1 min
Écouter

> Il était une fois Belleville de Jean-Yves Tressalet

Écouter
<button class="replay-button paused aod playable" data-broadcast-type="extraits" data-duration="334" data-duration-seconds="334" data-start-time="1435939807" data-extract-id="6f1b8e8d-9566-4e91-a41a-8f50fcc4b95a" data-extract-title="Écouter" data-is-aod="1" data-next-media-info="" data-url="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/static/culture/sons/2015/07/s27/NET_FC_6f1b8e8d-9566-4e91-a41a-8f50fcc4b95a.mp3" title="Écouter Écouter"data-clip-type="extraits" data-diffusion-title="Écouter" data-diffusion-uuid="6f1b8e8d-9566-4e91-a41a-8f50fcc4b95a" data-sharing="null" >Réécouter Écouter<?xml version="1.0" encoding="utf-8"?>écouter (5 min)5 min
Écouter

...je suis sensible au son....à tous les sons.

....il y a quelques années en visite à Paris nous traversions le parvis de la cathédrale et les cloches se sont mises à sonner....

Anne-Marie de Portuondo

J'ai un souvenir au sujet d'un son, un souvenir environné de mystère. Nous étions en 1983 . À la suite dune divorce assez douloureux, J'avais rompu, momentanément, avec mon milieu professionnel, social, et familial. Je me trouvais en compagnie d'un musicien, chanteur, guitariste, qui vivait lui aussi une époque de recherche intérieure. Nous étions au début du mois de juin.

Colette Sanchez

Thomas Baumgartner (production), Véronique Lamendourt (réalisation)

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......