LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Trois tiers d'Atelier : StudioMobile + les objets hi-fi du designer Dieter Rams + le son de Paris au XVIIIe

1h
À retrouver dans l'émission

Trois temps dans L'Atelier du son de ce soir. Trois temps complémentaires, comme les trois tiers d'un trio. Premièrement et tout d'abord, bienvenue au StudioMobile dans notre studio sédentaire. Sur le modèle de l'américain Storycorps, voici que naît ces jours-ci l'épatant StudioMobile, mené par Claire Richard et Marie-Anne Bernard . Il s'agit d'un lieu itinérant, studio de radio fermé, où tout un chacun sera invité à parler, chanter ou (surtout) interviewer. On est invité à poser des questions à ses proches, parents, amis, amours. Le moment de l'interview en studio, avec ses codes, son lieu fermé, son temps limité, amène un densité que l'équipe de StudioMobile veut faire partager. Storycorps, aux Etats-Unis, qui fonctionne sur le même modèle, est dans la suite du 11 septembre, avec l'idée que les gens avaient besoin de se parler et de se raconter. En France, il n'existait rien de semblable. C'est parti grâce à nos deux invitées de la première parte.

Dieter Rams
Dieter Rams Crédits : Marco Illuminati

Deuxième temps : reportage à l'espace 24B à Paris où s'est tenue une exposition d'objets hi-fi Braun dessinés par le designer Dieter Rams entre les années 50 et les années 90. Où le son et la radio rejoignent des questions esthétiques. Pour Dieter Rams, il y a un mot d'ordre : Less but better - moins mais mieux. Visite avec le commissaire de l'exposition Grégory Mesrié et le collectionneur de toutes ces pièces Yves Couchaux .

Troisième temps : coup de fil à Mylène Pardoen , chercheuse à l'université Lyon 2, membre du Laboratoire de démographie et d'Histoire sociale à l'EHESS, qui vient de modéliser l'ambiance sonore de Paris au XVIIIe siècle. C'est le "projet Bretez" La nouvelle a fait le tour du net, et fait une pause dans L'Atelier du son . La méthode historique appliquée à la reconstitution sonore...

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

> Quatrième temps (pour le même prix) : l'histoire (vraie) de son d'un des plus fameux "rock critics" du monde : le Californien Greil Marcus

Écouter
<button class="replay-button paused aod playable" data-broadcast-type="extraits" data-duration="345" data-duration-seconds="345" data-start-time="1435324812" data-extract-id="8974232b-fc22-4331-b12d-8c55190e1081" data-extract-title="Écouter" data-is-aod="1" data-next-media-info="" data-url="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/static/culture/sons/2015/06/s26/NET_FC_8974232b-fc22-4331-b12d-8c55190e1081.mp3" title="Écouter Écouter"data-clip-type="extraits" data-diffusion-title="Écouter" data-diffusion-uuid="8974232b-fc22-4331-b12d-8c55190e1081" data-sharing="null" >Réécouter Écouter<?xml version="1.0" encoding="utf-8"?>écouter (5 min)5 min
Écouter

Thomas Baumgartner (production), Véronique Lamendour (réalisation)

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......