LE DIRECT

Numéro 44. L'été, une ronde

59 min
À retrouver dans l'émission

Claude Nori
Claude Nori Crédits : Radio France

Dernière de l’Atelier intérieur ! avec des invités qui ont un lien particulier avec l’émission et viendront lancer l’été - avec un objet, un son, une danse, une sensation…
L'Atelier intérieur s’ouvre à l’été. Ce sera une ronde. C’est la dernière de quatre années, nous allons ouvrir l’été et les sentiments. Qu’est ce qui fait qu’on est ému en juillet ? On a de faux calendriers : on se fait croire qu’une année c’est décembre et janvier. Qu’il y a un jour de l’an. On dit le 31. Pour rester digne, pour ne pas faiblir à l’avancée du temps, on l’a mis loin des sentiments. Un 31. Tout va bien. Alors que le calendrier qui colle au cœur c’est celui de l’été. La sensation des « grandes vacances », même si on n’en a pas ou plus, elle ne nous quitte pas. Un été rappelle tous les autres. Il suffit de prononcer : premier juillet . L’été c’est comme une case spéciale dans le corps et dans le cerveau, qui se réactive chaque année : à l’intérieur il y a, la jeunesse qui vit et qui s’en va. Comme si on mettait pause et que l’on observait – les années défiler. Le premier Atelier de l’année s’appelait : la durée de la vie. Parce qu’on voit très précisément l’été –sur la plage, dans les villes, dans les campagnes, la chaîne des corps et les relais. Les enfants deviennent parents, les petits, des grands, les corps avancent, les touts débuts sont donnés à d’autres. L’été c’est un rendez-vous secret avec la durée. La notre. Parce que la vie est silencieuse. Ce n’est que sous un soleil fort et les yeux fermés que l’on entend quelque chose. On aura tenté ces quatre années de prononcer chaque lundi soir des mots comme : premier juillet . De faire d’une émission l’effet d’une canicule. Le plus jeune invité a eu 8 ans, la plus âgée 85. Voilà c’est nous. Voilà c’est vous. La radio elle aime le temps qui avance. Elle a les yeux rivés sur l’horloge, la radio c’est du temps qui défile /et qui jamais ne pars en arrière. La radio ce n’est que du futur. La seconde d’après. La minute d’après. Toute l’année ce n’est que : le prochain été. On aura fait du studio, un prolongement de la vie, on aura dansé, on se sera allongés, on aura fait du catch ou du sabre japonais. On a fait de l’hypnose. De la danse du ventre. De la télépathie. On a voyagé : on a fait Berlin la nuit, ou Gaza la nuit. On a fait tournez le manège. On a fait des émissions en appartement, en voiture, en forêt. Le studio est plein de nos mouvements / effacés chaque fois pour les remplacer par d’autres… parce que la vie est intérieure. Que l’expérience ne se voit pas. Que tout est dans une case spéciale du corps du cerveau, 29 juin presque juillet c’est notre calendrier, celui des sentiments, celui de l’été, la radio elle aime le temps qui avance, en septembre ce sera ensemble, nouveau départ et nouveau lundi soir

Thierry Thieu Niang, chorégraphe : une danse

Jean Guizerix, danseur étoile : un poème et la danse des mains

Sylvain Pattieu, écrivain : une recette

Guilia Sissa, philosophe : un vin résiné bien frais et une pensée grecque

Constance Dollé, comédienne : une vue de la mer en Corse

Sandra Reinflet, écrivain, musicienne :

Laetitia Dosch Anne Steffens

LIVE : Julien Ribot

Amélie Bonnin dessine l'émission en direct

En régie : ALICE RAMOND, LIONEL QUANTIN !

Ronde
Ronde Crédits : Amélie Bonnin
Ronde 2
Ronde 2 Crédits : Amélie Bonnin
Ronde 3
Ronde 3 Crédits : Amélie Bonnin
Ronde 4
Ronde 4 Crédits : Amélie Bonnin
Ronde 5
Ronde 5 Crédits : Amélie Bonnin
Ronde 6
Ronde 6 Crédits : Amélie Bonnin
Ronde 7
Ronde 7 Crédits : Amélie Bonnin
Ronde 8
Ronde 8 Crédits : Amélie Bonnin
Ronde 9
Ronde 9 Crédits : Amélie Bonnin
Ronde 10
Ronde 10 Crédits : Amélie Bonnin
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......