LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La vis aérienne

Au Clos Lucé, un parc culturel et touristique dédié à Léonard de Vinci

28 min
À retrouver dans l'émission

Dernière demeure du maître de la Renaissance Léonard de Vinci, le Clos Lucé à Amboise déploie beaucoup d'imagination pour inscrire le lieu sur la carte du tourisme local et international.

La vis aérienne
La vis aérienne Crédits : © Château du Clos Lucé - Parc Leonardo da Vinci, Amboise. Photo Eric Sander

Reportage au Clos Lucé, transformé par ses propriétaires en Parc Leonardo da Vinci pour accueillir des touristes du monde entier, avec Camille Aubaude, poétesse, Pascal Brioist, historien spécialiste de la Renaissance et conseiller technique du Clos Lucé, et le maître des lieux François Saint-Bris, président-directeur du  Château du Clos Lucé - Parc Leonardo da Vinci.

Appelé autrefois le Manoir du Cloux, le château du Clos Lucé situé à Amboise dans le Val de Loire fut l’ultime demeure de Léonard de Vinci. Pour venir s'installer dans ce petit château à l'invitation du roi de France, François Ier, et y vivre les trois dernières années de sa vie, le maître de la Renaissance a dû traverser les Alpes à dos de mule dans un périple qui a duré des semaines.

Quand Léonard de Vinci vient en France, il n'est plus le personnage emblématique de l'art italien. D'autres artistes sont mis en avant, comme Michel-Ange ou Raphaël... Et à cette période, le dernier patron de Léonard de Vinci, Julien de Médicis, vient de mourir. L'invitation de François Ier et de Louise de Savoie vient à point nommé. Pascal Brioist

La chambre de Léonard de Vinci
La chambre de Léonard de Vinci Crédits : Château du Clos Lucé - Parc Leonardo da Vinci, Amboise. Photo Eric Sander

"Au Clos Lucé, il peut continuer à travailler librement"

S'ouvre alors une période de grands projets pour Léonard de Vinci. Car c'est dans ce cadre que l'artiste continuera à mener ses recherches en mathématique et en physique.

C’était en l’an 1516, et depuis cette ancienne résidence des rois de France a connu bien des histoires, plusieurs propriétaires et moult transformations. Elle est depuis 1855 la propriété de la famille Saint-Bris. 

Cent ans plus tard, Hubert et Agnès Saint-Bris ont ouvert leur demeure au public pour assurer les coûts d'entretien très importants, comme beaucoup d'autres propriétaires privés à la sortie de la Guerre. La maison de famille devient alors le sanctuaire de la mémoire de Léonard de Vinci.

Les salles des maquettes
Les salles des maquettes Crédits : © Château du Clos Lucé - Parc Leonardo da Vinci, Amboise. Photo Eric Sander

Ici nous transmettons un héritage universel. Léonard de Vinci est connu dans le monde entier. Notre mission est de faire vivre son savoir-faire et de le transmettre. François Saint-Bris

Au sous-sol, quatre salles aménagées ont été rénovées et accueillent des maquettes et machines qui illustrent la diversité des intuitions de Léonard de Vinci : aéroplane, automobile, hélicoptère, char d’assaut... Ces modèles, réalisés d’après les dessins originaux de Léonard de Vinci, ont été réalisés avec les matériaux de l’époque. En juin 2021, le Clos Lucé a ouvert "Les Galeries Léonard de Vinci peintre et architecte", un espace immersif de 500 m2 qui permet de découvrir avec la technique du mapping les 17 chef d'œuvres du génie. Une belle installation saluée par le Time Magazine qui place le Clos Lucé parmi les 100 plus belles destinations à visiter dans le monde.  

L'emblème d'une histoire contemporaine du patrimoine : entre préservation et valorisation 

S'il nous permet une immersion ludique dans un passé reconstitué avec goût et beaucoup d'inventivité, le Clos Lucé, dans son fonctionnement, raconte à son corps défendant une histoire bien contemporaine : celle des parcs à thème et des parcs d'attraction.

Nous sommes un monument historique, certes, mais aussi une entreprise culturelle et touristique. Nous avons besoin de revenus pour continuer notre mission. François Saint-Bris

Les ateliers de Léonard de Vinci
Les ateliers de Léonard de Vinci Crédits : © Château du Clos Lucé - Parc Leonardo da Vinci, Amboise. Photo Eric Sander

Pour constituer son parcours touristique, le Clos Lucé a du procéder à des restaurations entre 2015 et 2016 qui passaient par la destruction de boiseries datant du 18ème siècle, la suppression d'une partie des ouvertures extérieures et l'installation d'une nouvelle cheminée. Trois nouvelles salles ont ainsi été ouvertes : l'atelier, le cabinet scientifique et la bibliothèque. Des travaux réalisés en dehors des procédures encadrant la rénovation des bâtiments classés.

"Le Clos Lucé a été classé monument historique parce qu’il a été la demeure de Léonard de Vinci. Pendant plus de 65 ans, la famille Saint Bris s’est attachée à restaurer le château pièce par pièce afin de lui redonner l’aspect qu’il avait du temps de Léonard de Vinci et de la Renaissance", précise Le Clos Lucé dans une mise au point envoyée après la diffusion de l'émission.

Le 21 décembre 2019, le tribunal correctionnel de Tours a condamné le Président du Clos Lucé, François Saint-Bris, à une peine de 3750 euros d'amende pour « exécution de travaux sur un immeuble classé au titre des Monuments historiques sans autorisation préalable ».

Le jardin de Léonard
Le jardin de Léonard Crédits : © Château du Clos Lucé - Parc Leonardo da Vinci, Amboise. Photo Eric Sander
La terrasse Renaissance
La terrasse Renaissance Crédits : © Château du Clos Lucé - Parc Leonardo da Vinci, Amboise. Photo Eric Sander

Le parcours se termine sur une note presque mystique au contact de la nature, dans le Parc Léonard de Vinci. On y trouve des espaces brumeux le long de la Boire du domaine, et la terrasse Renaissance où ont été plantées des espèces végétales d'après les croquis et tableaux du maître.

Quand on arrive et qu'on voit ces haies de noisetiers, les plantes, la fumée sur les plans d'eau avec les nénuphars, on a l'impression d'entrer dans un paysage magique. Camille Aubaude

Camille Aubaude, François Saint-Bris et Pascal Brioist
Camille Aubaude, François Saint-Bris et Pascal Brioist Crédits : Radio France
Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......