LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les suites diplomatiques des attaques terroristes des dernières semaines

59 min
À retrouver dans l'émission

LES SUITES DIPLOMATIQUES DES ATTAQUES TERRORISTES DES DERNIÈRES SEMAINES

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/11/cef34d87-953a-11e5-8e9e-005056a87c89/838_rtx1w0qw.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="François Hollande et Vladimir Poutine à Moscou" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/11/cef34d87-953a-11e5-8e9e-005056a87c89/838_rtx1w0qw.jpg" width="838" height="464"/>
François Hollande et Vladimir Poutine à Moscou Crédits : New Pool

François Hollande termine aujourd’hui un marathon diplomatique d’une semaine avant l’ouverture de la COP21 demain au Bourget. Il recevra aujourd’hui à l’Élysée le nouveau Premier ministre canadien, Justin Trudeau, et, ce soir, le président chinois Xi Jinping.

Cette série de rencontres destinée à mettre en place une coalition internationale contre l’État islamique a commencé lundi dernier avec la visite du Premier ministre britannique David Cameron. Ce dernier a affirmé son souhait d’étendre à la Syrie les frappes aériennes du Royaume-Uni qui n’intervenait jusqu’à présent qu’en Irak. Le Parlement britannique se prononcera sur cette proposition dans les prochains jours.

François Hollande s’est ensuite rendu à Washington. Si le président des Etats-Unis accepte un partage de renseignements avec la France et l’intensification de ses propres frappes contre la Syrie, il refuse d’organiser une coalition internationale tant que la Russie n’opérera pas un « changement stratégique » sur la sortie de la crise syrienne.

De retour à Paris, le président de la République a reçu la chancelière allemande qui lui apportait un renfort de 650 soldats au Mali. Angela Merkel a proposé à la France un renfort logistique et matériel en Syrie en envoyant sur place une frégate ainsi que des avions de reconnaissance et de ravitaillement. François Hollande a également reçu le président du Conseil italien, Matteo Renzi, avant de se rendre à Moscou pour négocier avec Vladimir Poutine.

Si le président russe s’est déclaré « prêt à coopérer avec la France » , la tentative de coalition a été mise à mal par la destruction mardi dernier d’un bombardier russe par la Turquie qui affirme que l’avion a violé son espace aérien. C’est la première fois depuis 1950 qu’un pays membre de l’OTAN abat un avion soviétique ou russe. Vladimir Poutine a parlé d’un « coup de poignard dans le dos » qui aurait de « sérieuses conséquences » . Ankara comme Moscou ont assuré vouloir éviter une escalade militaire mais le ton est monté du côté de Recep Tayyip Erdogan qui a refusé de présenter ses excuses à la Russie.

Pendant ce marathon diplomatique, à Tunis, une attaque terroriste contre le bus de la garde présidentielle a fait douze morts. De nombreux pays ont apporté leur soutien au peuple tunisien. Par ailleurs, en lien direct avec l’enquête sur les attentats de Paris, Bruxelles a été paralysée pendant quatre jours pour menace terroriste « sérieuse et imminente » . Le métro et les magasins n’ont rouvert complètement qu’en fin de semaine. Plusieurs sources mettent en cause le défaut de surveillance et d’action des autorités de Belgique, où vivaient trois des huit auteurs connus des attentats su 13 novembre.

Brèves

Nicole GNESOTTO : Princesse Vieille reine , Pascal QUIGNARD (Galilée, 2015)

François BUJON DE L'ESTANG : la Revue des deux mondes de ce mois de novembre consacrée à ROBESPIERRE.

Marc-Olivier PADIS : Comment faire tomber un dictateur quand on est seul, tout petit et sans armes , Srdja POPOVIC (Payot & Rivages, 2015)

Jean-Louis BOURLANGES : Valeurs d'islam , une série d'études de Fondapol pour l'innovation politique.

Philippe MEYER : Winston , Boris JOHNSON (Stock, 2015)

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......