LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Femmes au bord des frontières

54 min
À retrouver dans l'émission

.

L'heure du documentaire voit le monde au féminin.
Un documentaire de Nedjma Bouakra et Diphy Mariani

Rediffusion de Sur les Docks  du 06/03/2008

Paris, 1999 : sans-papières contre le travail au noir
Paris, 1999 : sans-papières contre le travail au noir

« Quitter ne sera pas la première déchirure ni le premier scandale Est –ce vraiment l’ultime exil ? » Abdellatif Laâbi

Qu’elles soient contraintes par les guerres, les persécutions ou la misère, les femmes migrantes ont des trajectoires différentes de leurs maris, frères, compagnons. Elles risquent davantage lors du passage des frontières ; isolées, elles demeurent vulnérables aux violences sexuelles, aux chantages matrimoniaux, ou risquent d’être convoitées comme marchandises. Leur parcours ne s’arrête pas au franchissement de la frontière européenne, car une fois sur le territoire leur droit au séjour ou à l’asile reste très limité. A la différence des hommes, elles emportent avec elles les frontières sans cesse renouvelées d’un ordre politique les excluant des droits fondamentaux, mais surtout les empêchant d’être des sujets de droit.

Ce documentaire approche les résistances des femmes migrantes et leurs propres champs de bataille. La perception de l'immigration reste façonnée par le cadre juridico-politique dans lequel elle s'inscrit. De ce fait, la figure du travailleur immigré continue d’occulter celle des femmes migrantes, alors qu’elles sont aussi nombreuses à migrer. Elles sont celles qui « rejoignent », et sont perçues de ce point de vue comme n’ayant pas de projet migratoire propre, légalement leur droit au séjour reste toujours dépendant du droit matrimonial. Or, penser l’immigration, c’est aussi déplacer son regard de l’autre coté de la frontière, du coté de l’émigrée. Invisibles entre clandestinité et droit au séjour subsidiaire, la situation des femmes migrantes rend saillante la nécessité d’une autonomie toujours à conquérir pour les femmes de part et d’autres des frontières. Avec : Claudie Lesselier , membre du Rajfire, Réseau pour l'autonomie des femmes immigrées et réfugiées ; Morgane Gueguen , Cimade Ile-de-France pour les femmes étrangères victimes de violences; Soad Bekkouche , membre du Collectif 20 ans Barakat.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......