LE DIRECT

Le bal n'est pas fini

54 min
À retrouver dans l'émission

L'heure du documentaire danse sur les planches
Un documentaire d'Elise Andrieu et Christine Diger Rediffusion de Sur Les Docks du 21/06/2010 Prise de son : Chantal Nouvelot et Christine Diger

<source type="image/webp" srcset="data:image/jpeg;base64,/9j/2wBDACgcHiMeGSgjISMtKygwPGRBPDc3PHtYXUlkkYCZlo AjIqgtObDoKrarYqMyP/L2u71////m8H////6/ b9//j/2wBDASstLTw1PHZBQXb4pYyl Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj/wAARCAAqACUDASIAAhEBAxEB/8QAGQAAAwEBAQAAAAAAAAAAAAAAAAEDAgQF/8QAIxAAAgICAgIBBQAAAAAAAAAAAAECAxESBCETMSIyQVGBkf/EABYBAQEBAAAAAAAAAAAAAAAAAAABAv/EABcRAQEBAQAAAAAAAAAAAAAAAAARASH/2gAMAwEAAhEDEQA/APPhVvhR7Y7KJQkk/bCmxVzTfo1Zd5JuX8I0i4STw0aVM9dsdBGT22fZR8huLj9gJODQC2yAEvljIZZauS8Mor6mJQShllRNZ6z6Ym3k6qeLZenospeiVlTqlrNdgSywNpLHSyBCKVzqhXnX5fkxKSkTGUrs4XLjxtlLPZPlchciWUv2czHAGZ003EAfsCLH/9k= "data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/06/4b25a86a-cb60-102d-8b73-fcfcfc001444/838_1-les-tourbillons-du-bal.webp"class="dejavu"><img src="data:image/jpeg;base64,/9j/2wBDACgcHiMeGSgjISMtKygwPGRBPDc3PHtYXUlkkYCZlo AjIqgtObDoKrarYqMyP/L2u71////m8H////6/ b9//j/2wBDASstLTw1PHZBQXb4pYyl Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj/wAARCAAqACUDASIAAhEBAxEB/8QAGQAAAwEBAQAAAAAAAAAAAAAAAAEDAgQF/8QAIxAAAgICAgIBBQAAAAAAAAAAAAECAxESBCETMSIyQVGBkf/EABYBAQEBAAAAAAAAAAAAAAAAAAABAv/EABcRAQEBAQAAAAAAAAAAAAAAAAARASH/2gAMAwEAAhEDEQA/APPhVvhR7Y7KJQkk/bCmxVzTfo1Zd5JuX8I0i4STw0aVM9dsdBGT22fZR8huLj9gJODQC2yAEvljIZZauS8Mor6mJQShllRNZ6z6Ym3k6qeLZenospeiVlTqlrNdgSywNpLHSyBCKVzqhXnX5fkxKSkTGUrs4XLjxtlLPZPlchciWUv2czHAGZ003EAfsCLH/9k= " alt="Les tourbillons du bal" class="dejavu portrait" data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/06/4b25a86a-cb60-102d-8b73-fcfcfc001444/838_1-les-tourbillons-du-bal.jpg" width="353" height="399"/>
Les tourbillons du bal Crédits : Radio France
Les tourbillons du bal © Dp RF

Cela se passe un samedi soir à Grenoble, dans un bal qui célèbre la joie de vivre, les sensations des corps, et l'amour que l'on y trouve.

"La premiata orchestra di ballo" entre en scène. Chacun a mis son beau costume, des fleurs en plastique s’enroulent sur les pieds de micro, le public se tient debout prêt à danser…

La musique démarre et durant ces quelques heures, sous nos yeux, le bal se déploie comme une peinture pleine de couleurs et en mouvement. Chacun tient son rôle dans ce petit monde où la danse exacerbe les comportements et le parquet se transforme presque en un univers de fiction. Parmi les danseurs, en gros plans, il y a celui qui fait tourner les filles, ceux qui s’amusent en hurlant, l’amoureux, une jeune femme sensuelle, le garçon qui n’ose pas danser, celle qui est trop grosse. Rocks, slows, funks, rhythm’n’blues, chansons françaises ou punk, tourbillons… Face aux images des tailles qui se cambrent, des cravates défaites ou des cheveux qui volent, l’orchestre ravive la flamme du bal avec humour et panache, et surtout beaucoup d’humanité.

Avec :

« La Premiata orchestra di ballo » , orchestre de bal

Et les danseurs Odile , Eliane , Bruno , Séverine et Antoine , Claude et Michel , et bien d’autres…

Diaporama de la soirée
Bonus : bons conseils, interview et trophées...
La Premiata Orchestra di Ballo

Les Barbarins Fourchus, collectif duquel est issu « La Premiata Orchestra di ballo »

Le Théâtre 145, à Grenoble, qu’animent « Les Barbarins Fourchus »

Orchestres.net

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......