LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Poké bowl

Le vrai grand remplacement : les poké bowls

2 min

Les kebabs sont en train de disparaître, dévorés par les poké bowls. D’ordinaire, on ne sait pas d’où vous viennent les certitudes, mais cette épiphanie-là, je l’ai eue au resto route de Tournus, sur l’A6, qui proposait des poké bowls.

Poké bowl
Poké bowl Crédits : Alexander Spatari - Getty

Maintenant, pour les chanceux qui ont réussi à éviter jusqu’ici le poké bowl, faisons les présentations : le poké bowl est un bol, en plastique généralement, contenant une première couche de riz et une seconde couche de n’importe quoi. 

Et, selon la diffusion verticale des goûts, comme disent les sociologues, le poké bowl est censé avoir vu le jour à Hawaï ‒ "poké" veut dire "petite tranche" me dit Wikipédia qui s’y connait en hawaïen ‒ et, avant d’arriver au resto route de Tournus, il a donc parcouru quelques milliers de kilomètres au terme desquels l’appropriation culturelle de la recette a pris une ampleur assez impressionnante puisqu’on le retrouve désormais partout, ou presque. Le poké bowl est en train de dévorer la laine sur le dos des shawarma et autres kebabs.

Le souci du poké bowl, c’est qu’il est le réceptacle d’à peu près n’importe quoi : le gloubi boulga, qui contenait, de la confiture de fraise, de la moutarde très forte, de la saucisse de Toulouse et de la banane écrasée, peut passer pour de la nourriture dissociée à côté du poké bowl. Un poké bowl normal rassemble ou peut rassembler du saumon norvégien, de l’avocat mexicain, de la feta grecque, du chou beauceron, de la mangue péruvienne sans oublier l’edamame japonais.

En un sens, on pouvait déjà évoquer ce grand "melting pot" avec le kebab qui était déjà l’occasion de réunir de l’agneau irlandais, de la sauce barbecue anglaise et des frites belges, sans oublier la pita ; le kebab était européen, le poké bowl est mondialiste. Il ne réunit pas seulement différents aliments, il mélange les styles de vie, les crudités, mais aussi le cru et le cuit, la terre et la mer, bref tout, absolument tout, peut se retrouver dans votre poké bowl. Tout trouver jusqu’à notre perte, un poké bowl, c’est vraiment pas de bol. 

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......